Ton van Dalen, Best of Four :

Pays-Bas : « TOV sous forte pression, le marché des concombres commence à se redresser et les prix des poivrons se maintiennent depuis longtemps à un bon niveau »

Le marché néerlandais des légumes de serre présente des courbes de prix par légume très différentes. Par exemple, la semaine dernière, le prix des TOV (Tomates de Vigne) a chuté de 50 %. Le marché du concombre commence à se redresser. Ceci est dû à la dégringolade de l'Espagne et à l'amélioration des conditions météorologiques en Europe occidentale.

L'équilibre entre l'offre et la demande sur le marché du poivron est sain depuis une période remarquablement longue. En revanche, les aubergines se sont retrouvées dans une situation difficile sur le marché dès le premier jour. Ton van Dalen, Directeur de l'Association des producteurs coopératifs néerlandais, Best of Four, dresse le bilan.

Tomates en vrac
« La saison des tomates en vrac a commencé mieux qu'en 2018. Toutefois, l'offre a augmenté et le volume des importations a été important. Ces facteurs ont fait en sorte que les prix sont rapidement entrés dans une spirale descendante », dit-il. « Ces dernières semaines, nous avons vu les prix fluctuer légèrement. »

« Ils se situent entre 0,35 et 0,55 euro par kg. Nous ne sommes pas encore au niveau de 2017 en termes de prix. Cependant, nous étions environ quatre cents au-dessus du prix de 2018 pour le triage. Le prix de la classe A était de 0,60 € et celui de la classe B de 0,57 €. Cela a duré jusqu'à la semaine 27. »

Tomates de vigne
« L'année a commencé mieux que la précédente également pour les tomates de vigne. Toutefois, l'offre était importante et la demande décevante. Ce déséquilibre a rapidement exercé des pressions sur les prix au début de l'année. Nous avons constaté une amélioration minime en mai et en juin. Les prix étaient de 0,40 € pour les TOV de grande taille. C'est encore 0,04 € de mieux qu'à la même période l'an dernier », déclare M. Ton.

« Récemment, nous avons également connu des volumes de production élevés. De ce fait, le prix est également sous pression. Il y a eu une reprise à la fin de la semaine 26 et au début de la semaine 27. Par la suite, nous avons vu le prix des grosses TOV diminuer de plus de moitié en semaine 27. Elles sont tombées à 0,35 euro par kg. »

Concombres
« La saison des concombres a mal commencé en termes de prix. Ceci, après une année 2018 exceptionnellement bonne. La superficie consacrée aux concombres aux Pays-Bas est restée pratiquement la même qu'en 2018. Cependant, de nombreux concombres - beaucoup plus que d'habitude - ont été plantés en Espagne. Le temps n'est pas non plus resté très chaud dans le pays pendant longtemps. Ces deux facteurs ont permis d'obtenir des prix spectaculaires jusqu'à la 26e semaine », poursuit le directeur de l'Association.

« L'Espagne a néanmoins chuté et le temps s'est amélioré en Europe de l'Ouest. Ces deux facteurs ont entraîné une augmentation significative de la consommation. Par conséquent, nous avons vu depuis lors des prix nets de 0,30 € et 0,40 € par pièce. Nous pouvons envisager la deuxième moitié de la saison avec confiance. C'est en partie grâce aux bouleversements de l'été. En plus de cela, il reste un approvisionnement limité. »

Poivrons
« Comme je l'ai dit, les trois premières semaines de la saison ont été sombres. Même si c'était mieux qu'en 2018. Ou plutôt, c'était encore pire à l'époque. L'Espagne a choisi d'avoir beaucoup de producteurs dans le segment des cultures précoces. Ce choix s'est déjà traduit par un tarissement rapide de la production dans ce pays. Les produits qui en provenaient encore étaient de qualité inférieure. Cela signifie qu'ils se sont arrêtés plus tôt que d'habitude », explique Ton.

« Il en est résulté un juste équilibre entre l'offre et la demande sur le marché. A partir de ce moment, les prix ont atteint un bon niveau. Ceux-ci ont été maintenus jusqu'à présent. Les prix baissent de temps en temps. Ce déclin apparaît lorsqu'un grand volume est produit. Toutefois, les prix se rétablissent rapidement à un niveau correct. On peut aussi dire qu'il y a une confiance dans et pour les poivrons. »

Aubergines
« Pour les aubergines, la situation du marché a été très difficile dès le départ. Il n'y a pas seulement eu une expansion considérable - excessive - en Espagne. Il y a aussi eu beaucoup de production. Il n'y a eu que quelques semaines où les prix se sont légèrement redressés. Ils ont ensuite chuté de nouveau. Normalement, la situation du marché devrait s'améliorer dans quelques semaines. Espérons que cela se produira réellement. Alors, nous pourrons au moins faire quelque chose de la saison », conclut Ton.

Pour plus d'informations :
Ton van Dalen
Best of Four
40D ZHZ Trade Center
2991 LD Barendrecht, NL
Tél. : +31 (0) 180 820 084
ton@bestoffour.nl
www.bestoffour.nl


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)