Le Gnis et l’OBS cultivent les artichauts de demain

Le Gnis et l’OBS (Organisation bretonne de sélection) sélectionne les variétés qui seront cultivées dans le futur. « Nous regardons les ressources génétiques, pour réaliser un plan de croisement et sélectionner les meilleurs sujets dans les champs bretons », explique Véronique Trémellat, directrice de l’OBS. 

Cette organisation travaillant avec Prince de Bretagne et plusieurs producteurs propose aux légumiers 100 % de produits adaptés à la Bretagne. L’axe principal de travail sur ces futures variétés est la réduction des intrants, avec des plantes plus tolérantes aux attaques de maladies. La conservation et la diversification sont aussi des pistes prises en compte.

Dans les tunnels de l’OBS, les 400 plants d’artichauts présents donnent naissance à 300 croisements par an. Un double sas assure des conditions insecte-proof, afin que les plantes ne se fécondent pas entre elles par les auxiliaires, mais selon les choix des techniciens de la station.

Il faut 15 ans pour qu’une variété soit proposée aux producteurs. Le dernier-né de la famille des artichauts globuleux violet, le Cardinal, est disponible depuis quatre ans.


Source : paysan-breton.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)