Beaucoup de nouveaux développements pour la plus grande entreprise néerlandaise d'endives Frysk-Witlof

« Si les clients commandent un camion d'endives à 7 heures, il sera prêt à 14 heures »

La société Frysk-Witlof de Sexbierum, aux Pays-Bas, ne manque pas d'endives. Cette entité anciennement connue sous le nom de Hameno, récolte chaque année entre 250 et 280 hectares d'endives d’origine néerlandaise et belge, ce qui en fait la plus grande entreprise d'endives des Pays-Bas.

« C'est notre force. Lorsque les clients commandent un camion d'endives à sept heures du matin, celui-ci sera prêt à 14 heures », explique Dennis Blankendaal.

La société travaille actuellement sur un nouveau bâtiment à grande échelle, qui comportera notamment 12 nouvelles cellules de récolte. Le projet de rénovation, qui coûte environ trois millions d'euros, consiste en partie en un cadre et en partie en une nouvelle construction.

Une fois que tout sera terminé, la société disposera de 37 cellules, dont 21 nouvelles et 16 anciennes. L'automatisation est un fer de lance pour Frysk-Witlof. « Chaque tête n'est touchée qu'une fois. »

Ce n'est pas seulement le nouveau bâtiment qui a entraîné un changement majeur dans la gestion de Frysk_Witlof. La société connait également un grande évolution dans les ventes, et ces ventes sont prises en charge par la coopérative Best of Four. Jusqu'à l'année dernière, la chaîne de supermarchés néerlandaise Albert Heijn était le seul acheteur des endives produites, mais elle en achète maintenant environ 50 %.

« L'augmentation de la taille se poursuit et nous voulons être l'une des sociétés qui continuent à produire de l'endive. Pour cela, nous examinons les nouveaux canaux de vente et ceux existants ainsi que les possibilités d'accroître notre part de marché. Nous le faisons en Belgique, en Allemagne et en Italie », affirme Dennis.

Actuellement, Frysk-Witlof n’a pas de radicchio en production - car Albert Heijn a décidé de les retirer de leur gamme - mais la société envisage de reprendre cette production dans le futur. 

« Le marché actuel de l'endive n’est pas extraordinaire, mais cela pourrait changer. De plus en plus d'endives sont utilisées dans les salades. Si la demande des marchés du Sud recommençait, le marché pourrait changer rapidement. Nous avons un plan sur plusieurs années et nous sommes optimistes pour l'avenir. Une fois le nouveau bâtiment terminé, nous serons une société de pointe dans la production d'endives ! »

Pour plus d'informations : 
Dennis Blankendaal 
Frysk-Witlof B.V.
Frjentsjerterdyk 12 
8855 XC Sexbierum, the Netherlands
Tél. : +31 517 59 27 72 
Cell. : +31 6 83 98 64 24
Dennis@frysk-witlof.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)