Felix Molenaar, Fa. Molenaar :

« Le marché néerlandais de la pomme de terre risque de s'effondrer »

Selon Felix Molenaar de la société de pommes de terre éponyme de Haarlem, aux Pays-Bas, le marché des pommes de terre de table est très calme. « Ce n’est pas inhabituel au début de l’été, mais cela dure depuis février. Nous avons eu des températures au-dessus de 20°C pendant une dizaine de jours et la pomme de terre est rapidement devenue moins populaire. Les gens ont soudainement cessé de manger des plats chauds et la consommation n’a plus augmenté depuis. Le commerce des frites se porte bien, tout comme les produits préparés à base de pommes de terre. Mais c’est un marché difficile pour les pommes de terre de table. »

 

« Les critiques dans les médias au sujet du prix trop élevé des pommes des terre n'a pas aide non plus. C’était peut-être une année coûteuse pour la pomme de terre, mais ce n’était pas comme si elles étaient devenues inabordables. En fait, les gens l'ont à peine remarqué dans les magasins », poursuit Felix. « L'offre de nouvelles pommes de terre augmente chaque jour. Le marché était vide, nous avons donc réussi à rester à un bon niveau pendant une longue période, mais je pense que ça ne va pas durer. »

 

« Avec ce temps sombre et les averses occasionnelles, nous avons des conditions de croissance exceptionnelles. Si cela continue, les rendements seront très différents de ceux des années précédentes. Au niveau européen, beaucoup de pommes de terre seront disponibles. Par exemple la France et la Belgique se sont considérablement développées. D'autre part, tout peut arriver, du temps sec à une pluie abondante en passant par des températures glaciales. En outre, les ventes dépendent principalement des marchés voisins. Après tout, nous dépendons de l'exportation », conclut Félix.

Pour plus d’informations :
Fa. Molenaar 
Jan van Krimpenweg 1 (hal 23)
2031 CE Haarlem, the Netherlands
Tél. : +31 23 53 22 173
Fax : +31 23 53 40 473
info@molenaardappelen.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)