L'Amérique du Nord voit des avocats arriver de trois régions différentes et les prix fluctuent en conséquence

L'offre d'avocats commence à augmenter

« La Californie devrait être terminée d’ici la mi-août. Je pense qu'ils auront terminé plus tôt que d'habitude et c'est l'une des principales raisons pour lesquelles les prix sont si bons cette année. Avec des prix aussi élevés, 2,30 $ / lb. pour certaines tailles, tous les producteurs californiens sont fortement incités à récolter », déclare Keith Slattery de Stonehill Produce Inc., à Capistrano Beach, en Californie.

La taille des cultures en Californie est en baisse de manière significative cette saison. « L’estimation est de 170 millions de livres contre 375 / 400 millions de livres l'année dernière », déclare Slattery. « Ils ont été à 10-11 millions de livres la semaine, mais au mois d’août, nous serons à 3 ou 4 millions de livres jusqu'à ce qu'ils finissent. »

Fluctuation des prix 
Cette pénurie a poussé les prix à la hausse en Californie. « Nous avons eu une hausse de prix juste à Pâques, puis le prix a légèrement baissé », déclare Slattery. « Mais lorsque le Mexique a augmenté ses prix, la Californie a suivi. En avril, les fruits atteignaient en moyenne 1,70 $ / lb. Ensuite, il est descendu à 1,30 $ - 1,40 $ / lb. puis a grimpé. Il a toutefois atteint son pic puisqu'il est monté à 2,30 $ / lb. pour ensuite redescendre à 1,85 $ - 2 $ / lb. »

Le Pérou expédie également des avocats et l’Amérique du Nord continuera probablement à recevoir des arrivées du Pérou jusqu’au milieu à la fin août. « Le Pérou a profité des prix élevés et a détourné une grande quantité de fruits initialement destinés à l'Europe », a expliqué Slattery. « Cela ne correspond toutefois pas aux prix mexicains. Mais beaucoup de gestionnaires les ont utilisés pour certains de leurs programmes afin de pouvoir obtenir un prix dur face à un marché mexicain en hausse. »

Cela dit, il est possible que la demande en fruits péruviens ralentisse. « Dans les prochaines semaines, la demande pour le Pérou va commencer à chuter », a déclaré Slattery. « La semaine dernière, ils ont rapporté 17 millions de livres. Nous suivons beaucoup moins la demande de fruits péruviens. Donc, avec des arrivées massives au cours des quatre à cinq prochaines semaines, l’industrie pourrait se déséquilibrer rapidement. » 

La récolte de Flora Loca
Et puis il y a le Mexique, où l'ancienne récolte devrait être achevée dans deux semaines et où la récolte « Flora Loca » est en cours. Slattery affirme que les prix élevés tiennent compte des habitudes de cueillette des producteurs. « Beaucoup de producteurs ne sont pas habitués à ces prix élevés en peso. Ils atteignaient plus de 100 pesos / kilo sur la vieille culture et en haute altitude. Maintenant, ils cueillent à basse altitude et ils sont plus habitués à 20-30 pesos / kilo. Mais les prix dans les champs hier étaient entre 50 et 60 pesos / kilo, donc ils sont encore beaucoup plus élevés qu'ils ne le sont normalement. De plus en plus de producteurs sont prêts à récolter à ces prix-là. »

Slattery prédit que, lorsque la saison de Californie et du Pérou se chevaucheront, une autre augmentation de prix pourrait se produire. « Il y aura un autre pic entre août et septembre quand le Mexique aura besoin de 100 % de l'offre. »

Pour plus d'informations : 
Keith Slattery 
Stonehill Produce Inc. 
Tél. : +1 ((949) 488-9613) 
slattery@stonehillproduce.com  
www.stonehillproduce.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)