Bilan de la saison des asperges allemandes 2019

« Les asperges blanches classiques ne conviennent pas au style de vie d'aujourd'hui »

La fin officielle de la saison des asperges allemandes a eu lieu il y a un peu plus de deux semaines. Après une année 2018 tendue, avec la chaleur et des volumes importants sur le marché, l'évolution de la situation restait incertaine. Seule chose sûre : l'asperge verte continue de gagner en importance et pourrait peut-être même être le salut de ce secteur en difficulté.

Andreas List de Bärli-Spargel de Bürstadt a commenté la saison début juin : « Nous avons commencé la saison très tôt cette année et donc tout se termine plus tôt. De manière générale, selon moi, la saison a été plutôt satisfaisante - définitivement meilleure que 2018. Le mois de mai froid a été décisif », affirme l'expert. « Les volumes n'étaient pas trop importants et le marché a pu se détendre ». Néanmoins, il y a tout simplement trop de cultures en Allemagne.

Andreas List sur son stand au Frischezentrum de Francfort.

Les asperges vertes représentent 10 % de sa commercialisation, mais elles connaissent une croissance régulière. Il accorde toutefois plus d'importance au segment de la commodité : « Les asperges pelées, les asperges surgelées et d'autres produits de commodité sont à la hausse, et les asperges blanches classiques ne correspondent tout simplement plus avec le mode de vie actuel et les petits ménages. »

Il n'accorde aucune importance aux importations étrangères sur le marché allemand : « Les marchandises importées n'ont aucune chance ici. Grâce à la culture chauffée, nous pouvons approvisionner très tôt le marché en produits allemands. Ce n'est que vers la fin de la saison que l'on voit parfois des produits polonais bon marché, en fonction de la disponibilité des produits locaux. »

Au début de la saison, Günter Hugenberg du Bejo Samen s'est montré très critique dans une interview accordée à FreshPlaza. Que pense-t-il de la récolte de 2019 aujourd'hui ? « Au début de la saison, tout semblait assez sombre, car un parcours similaire à celui de l'an dernier pointait son nez, mais grâce au temps, tout a pu se détendre et la situation n'est pas devenue trop extrême ». Pour lui, ce ne fut pas une mauvaise saison pour les producteurs.


Günter Hugenberg. Image : Bejo Samen GmbH

« Néanmoins, les défis fondamentaux du secteur demeurent : il est important que l'asperge gagne tous les aspects de la consommation ». Le processus de réflexion a commencé, mais il reste encore beaucoup à faire, selon lui. « Si tout se passe bien cette année, ça va continuer comme ça, mais à long terme, je vois le besoin d'une réorientation et d'une ouverture à de nouveaux concepts. »

Pour ce fournisseur de semences, éduquer les gens n'est pas une tâche facile, dit M. Hugenberg : « Intervenir dans les campagnes de commercialisation des asperges pourrait certainement être utile, mais le temps nécessaire ne doit pas être sous-estimé. Nous aimerions quand même suggérer à nos producteurs qu'ils ont la possibilité de suivre le cours d'une saison et de maîtriser leur avenir. »

Pour plus d'informations :
Andreas List
Firma Andreas List
Gärtnersiedlung 14
68642 Bürstadt
Tél. : +49 (0) 6206 / 6068
mail@baerli-spargel.de
www.baerli-spargel.de/

Günter Hugenberg
Bejo Samen GmbH
Danziger Straße 29
47665 Sonsbeck
Tél. : +49 172 2613001
guenter.hugenberg@bejosamen.de
www.bejosamen.de


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)