Beaucoup moins d'agrumes sont attendus dans la région ionienne

« La campagne des fruits à noyau touche à sa fin dans la région de Métaponte en Italie. En attendant la commercialisation des dernières variétés tardives récoltées début août, nous planifions déjà la nouvelle campagne d'agrumes », explique Franco Lillo, technicien chez OP AssoFruit Italia.

« Les changements climatiques des dernières années et le changement de comportement des consommateurs mettent les producteurs à l'épreuve. Après les fraises et les abricots, il semble que les agrumes aient également souffert des derniers événements météorologiques. Les contrôles effectués ces derniers jours montrent qu'il y a peu d'oranges et de clémentines sur les arbres. » 

« Une baisse de la production qui pourrait même atteindre 65 à 70 % affecte toute la zone ionienne entre Massafra (Tarente) et Mirto Crosia (Cosenza). Les clémentines sont les plus touchées. Les fortes pluies, les tempêtes de grêle violentes et les basses températures pendant la floraison suivies de la chaleur ont entraîné des chutes, ce qui signifie qu'il n'y a plus que 15 à 20 fruits par plante. »

« Par exemple, Clemenruby - parmi les premières clémentines disponibles et un cultivar multi-gemme - a vu une chute de 50 %. La production de SRA89 est également inférieure à 30 %. »

« Bien que la qualité soit garantie, les producteurs sont préoccupés par le marché. Le seul espoir est qu'avec une offre faible et une demande stable, les prix pourraient être plus élevés que d'habitude. Les produits disponibles doivent être gérés correctement, en évitant les importations à bas prix qui pourraient nuire à de nombreuses entreprises. » 

« La dernière saison s'est caractérisée par une crise du marché qui a conduit de nombreux producteurs à couper des récoltes entières. La même chose pourrait se produire lors de la prochaine campagne. » 

« Le même problème semble affecter les clémentines tardives telles que Hernandina®, Tardivo di Catania et Mandalate, alors que le phénomène semble être plus contenu pour les oranges, puisque la baisse n'est que de 20 % et pourrait même conduire à une meilleure qualité et de meilleures notes. »  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)