Álvaro Martínez, d'Axarfruit : « Nous aurons un bon marché »

Espagne : « La récolte de mangues pourrait être jusqu'à 35 % inférieure à celle de l'an dernier »

La saison des mangues espagnoles approche à grands pas. Les vendanges débuteront fin août à Malaga, principale région productrice du pays. Selon le producteur, importateur et exportateur Álvaro Martínez, directeur de la société Axarfruit, basée à Malaga, 2019 sera une année creuse en termes de volumes de production, qui pourraient baisser de 30 à 35 % par rapport à l'année dernière, selon les exploitations et variétés.

« Nous allons commencer la campagne de mangues avec la commercialisation des premières mangues de serre espagnoles, ce qui nous permettra de commencer dix à quinze jours avant l'arrivée des mangues de plein champ », explique Álvaro Martínez.

« Les rendements seront inférieurs à ceux de la saison dernière, et bien qu'il y aura moins de volumes que l'an dernier, cela sera aussi quelque peu compensé par l'entrée en production de jeunes plantations. De plus, étant donné qu'il s'agira d'une année creuse, il y aura une plus grande abondance de grands calibres ». 

Axarfruit est spécialisée dans la production et la commercialisation de mangues, d'avocats et de citrons biologiques, dont les principaux marchés sont les pays européens.

Le marché de la mangue traverse une bonne période en termes de demande et de prix, ce dernier s'élevant à environ 8 euros par boîte, selon Álvaro Martínez. « Les mangues espagnoles pourraient arriver sur un marché relativement vide. Pour l'instant, l'Europe n'a que des mangues Palmer du Brésil et des mangues du Mexique, et contrairement à d'autres années, où le Sénégal a fait plonger les prix , cette année il y a peu de disponibilité de cette origine car les productions ont connu des problèmes dus aux pluies abondantes. »

La variété la plus ancienne de Malaga est la Tommy Atkins, mais il n'y a pratiquement plus de plantations, car elle a été remplacée par d'autres variétés. Bien que la mangue la plus plantée soit l'Osteen, d'autres variétés comme la Keitt ont gagné du terrain ces dernières années puisque les producteurs ont cherché à étendre la saison.

« Bien que beaucoup de mangues aient été plantées à Malaga ces dernières années, cette croissance s'est maintenant arrêtée, principalement en raison du manque d'infrastructures pour alimenter les champs en eau d'irrigation. En effet, contrairement aux avocats, dont la production se répand dans d'autres régions d'Espagne et même au Portugal, Malaga est pratiquement la seule région de la péninsule où l'on peut cultiver des mangues. Nous demandons depuis de nombreuses années une amélioration de l'infrastructure de l'eau dans ce domaine et nous espérons que les administrations publiques réagiront, compte tenu des revenus élevés et de la création d'emplois que la culture représente dans ce domaine », conclut Álvaro Martínez.

Pour plus d'informations :
Álvaro Martínez
Axarfruit
Polígono industrial Carvajal s/n,
29718 Benamargosa, Málaga, Espagne
Tél. (1) : +34 656 647 475
Tél. (2) : +34 952 549 562
alvaro@axarfruit.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)