Train Perpignan-Rungis : les syndicats craignent « une mise à mort » au profit du transport routier

Jusqu'à mercredi dernier, le train ralliant Perpignan au marché international de Rungis transportait des fruits et légumes. Depuis son arrêt, les syndicats s’alarment de la catastrophe écologique qui pourrait en découler. Le risque serait de voir « 25 000 camions débarquer sur les routes » afin d’assurer le transport de fruits et légumes vers la capitale.

La nouvelle ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne a promis qu'il serait remis en route le 1er novembre, après la basse saison. Mais les organisations syndicales craignent qu’il s’agissent en fait d’un enterrement caché. Selon la CGT, le centre de triage de Nîmes est un cimetière du fret.

« Actuellement à Nîmes, depuis sept mois, il y a douze wagons qui sont en attente d'un accord du propriétaire pour un entretien », explique Michaël Meunier, délégué CGT à Perpignan et conducteur du train des primeurs. « Depuis sept mois, ces wagons pourrissent à Nîmes. Les 70 autres vont faire exactement la même chose ! Nîmes, c'est pas l'avenir, c'est pour cacher les wagons : soit ils seront détruits, soit ils pourriront sur place pendant un, deux ou trois ans avant que le propriétaire décide de les détruire ».

De son côté, Fret SNCF assure que les wagons frigorifiques seront tout simplement rassemblés sur l'emprise de leur propriétaire Ermewa, filiale de la SNCF.

Avant son interruption, le train circulait à vide depuis plusieurs jours entre Perpignan et Paris. Après plusieurs décennies d'existence, il est devenu largement déficitaire en quelques mois seulement car il redescendait de la capital vide, alors qu'auparavant la SNCF était chargée de trouver des marchandises à acheminer vers la frontière espagnole.

Le train reste cependant la meilleure solution écologique puisqu’il transporte autant qu'une cinquantaine de camions, tout en polluant beaucoup moins. Une nouvelle réunion afin de préciser les conditions de ce nouveau développement devrait avoir lieu le 11 septembre.


Source : franceinter.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)