Colruyt teste la reconnaissance automatique avec AI

La reconnaissance automatique des produits peut identifier jusqu'à 120 types de fruits et légumes à la caisse

Colruyt est le premier supermarché belge à tester la reconnaissance automatique des produits. Dans un magasin de Courtrai, les fruits et les légumes sont automatiquement reconnus à la caisse à l'aide d'une intelligence artificielle.

En collaboration avec la société Robovision, une caméra intelligente a été développée et placée autour d’un ensemble de balances permettant d’identifier immédiatement le produit. Avec ce test, Colruyt franchit une nouvelle étape dans le progrès numérique. En trois mois, les employés et les clients du magasin Colruyt à Kortijk découvriront en quoi cette technologie permet de réduire les délais et d’améliorer l’efficacité au niveau des caisses.

Comment ça marche ? 
Colruyt est le premier supermarché belge à tester la reconnaissance automatique des fruits et légumes. « En collaboration avec nos clients de Courtrai, nous verrons au cours des trois prochains mois comment cette nouvelle technologie assurera un processus de paiement plus efficace », a déclaré Rudi Dewulf, directeur régional des ventes de Colruyt.

Lorsque les clients déposent un fruit ou un légume sur la balance, l'appareil prend une photo. Sur la base de cette image, le système peut reconnaître automatiquement le produit figurant sur la balance. Les clients peuvent alors confirmer qu’il s’agit du bon produit à l'aide d'une tablette.

Un logiciel qui reconnaît 120 types de fruits et légumes
Un modèle unique d'apprentissage en profondeur a été développé en collaboration avec la société d'intelligence artificielle Robovision de Gand. Ce modèle reconnaît les 120 types de fruits et légumes que Colruyt possède en stock. Grâce à l'intelligence artificielle, la reconnaissance du produit est de plus en plus précise à mesure que de nouvelles photos sont ajoutées.

Les premiers tests montrent que dans 97 % des cas, le produit correct est indiqué sur la tablette. « Nous avons adapté le logiciel à Colruyt », a déclaré Jonathan Berte, PDG de Robovision. « Nous sommes ravis de constater que notre expertise en matière d'intelligence artificielle a trouvé sa place dans ce magasin. Il s'agit d'une collaboration unique avec un détaillant innovant. Le projet s'inscrit également parfaitement dans notre mission de démocratiser l'IA.»

D'innombrables avantages
Colruyt teste la reconnaissance automatique des produits pour voir si cela permet un processus de paiement plus efficace. Le choix des fruits et légumes est délibéré car ces produits ne possèdent pas de code barres. Jusqu'à présent, les caissiers devaient saisir un code pour tous les fruits et légumes, mais avec la reconnaissance automatique du produit, ce n'est plus nécessaire.

Pendant que le client pèse ses fruits et légumes à l'aide de la balance/appareil photo, le caissier peut scanner les autres produits Il se pourrait enfin que de moins en moins de fruits et de légumes soient emballés dans un futur proche. « Nous emballons actuellement des fruits et des légumes pour éviter toute confusion entre les produits. En raison de la reconnaissance automatique, ce problème pourrait ne plus exister à l'avenir », déclare Rudi Dewulf.

Ils ont également spécifiquement choisi Colruyt Kortrijk comme magasin pour le test, car c'est l'un des magasins pilotes qui propose uniquement des sacs réutilisables pour les fruits et légumes. Le logiciel est capable de déduire automatiquement le poids du sac des fruits et légumes.

Les premiers retours quant à l'utilisation de cette nouvelle technologie ont été positifs, les clients appréciant d'être plus actifs dans le processus de commande. Colruyt a néanmoins choisi de garder l'option traditionnelle consistant à faire peser ses fruits et légumes par le ou la caissière, les clients ont désormais le choix. 

Futur
Colruyt investit continuellement dans de nouveaux développements numériques qui rendent les achats plus efficaces. Colruyt a introduit cette année des étiquettes de prix électroniques, a organisé un test avec la technologie vocale en février et étend continuellement son application MyColruyt. « Nous pensons que la reconnaissance du produit pourrait être le successeur du code à barres, qui était extrêmement novateur il y a 30 ans. »

L’extension de la reconnaissance des fruits et légumes à d’autres produits n’est pas encore envisagée. « Nous nous concentrons pour le moment sur les résultats du test pour voir ce que cette technologie pourrait offrir dans le futur », conclut Rudi Dewulf.

Pour plus d'informations : 
Silja Decock
Colruyt
Tél. : +32 (0)2 363 55 45 
Cell. : +32 (0)473 92 45 10 
silja.decock@colruytgroup.com  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)