« Nous sommes beaucoup plus proches de l'Europe que d'autres pays producteurs de mangues »

Quand on pense à l'Égypte, la mangue n'est peut-être pas le premier fruit exportable qui vient à l'esprit. Toutefois, le pays produit plus de 200 000 tonnes de mangues par an. La saison 2019 s'annonce plutôt bien, avec des volumes satisfaisants et de bons prix.

Amr Kadah est le PDG et l'agronome de l'exportateur égyptien Fruit Kingdom. Selon lui, la saison des mangues égyptiennes s'annonce prometteuse. « Nous avons devant nous une très bonne production en termes de volumes. L'Egypte cultive des dizaines de variétés, certaines locales et d'autres de renommée internationale. Les variétés locales sont affectées par les conditions climatiques, les températures très élevées peuvent entraîner des problèmes de qualité, mais les variétés étrangères ne sont presque jamais affectées par la météo. C'est pourquoi ces variétés sont les meilleures pour l'exportation, car elles sont également les plus demandées dans l'Union européenne. Les vendanges ont débuté en juillet et se poursuivront jusqu'à la fin de l'année. Les prix sont très compétitifs en ce moment. »

Les mangues égyptiennes sont acheminées sur plusieurs continents, explique Kadah. « Nous exportons généralement des mangues vers l'Europe, le Moyen-Orient, la Russie et certains pays d'Asie de l'Est. Nous cultivons et exportons des mangues depuis plus de dix ans, donc nous voulons maintenant augmenter notre part de marché dans plusieurs pays européens et en Afrique. La saison dernière, nous avons exporté plus de 90 tonnes de mangues fraîches et 120 tonnes de variétés locales de mangues destinées à l'industrie de transformation, qui ont également été exportées. »


Variétés locales de mangues

Selon Kadah, l'emplacement de l'Egypte pourrait être la clé pour devancer la concurrence. « Nos concurrents viennent du Brésil, du Chili, du Pérou, du Mexique, de l'Équateur, de l'Afrique du Sud, de l'Inde et de la Thaïlande. Heureusement, ces régions n'ont pas la même période de récolte que l'Égypte. Nous sommes en plus beaucoup plus proches du marché européen que les autres pays cultivant des mangues. Afin de répondre aux exigences de ce marché, mon objectif est de changer la façon dont nous emballons nos mangues. J'espère que cela renforcera non seulement notre position sur les marchés existants, mais que nous aurons également accès à de nouveaux marchés. »

Pour plus d'informations :
Amr Kadah
Fruit Kingdom
Tél. : +20 1009 288 377
amr.kadah@mail.ru


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)