Gerhard Schiefermüller, Apfelino KG :

« Pression des prix sur les pommes précoces, part de marché croissante des framboises autrichiennes »

La saison des fruits de cette année en Haute-Autriche commence lentement mais sûrement. Pendant environ une semaine, les premières pommes de l’année sont cueillies. Gerhard Schiefermüller, directeur général d’Apfelino KG, estime toutefois que les stocks anciens sont soumis à une forte pression des prix. L'assortiment de ce fournisseur principal inclut désormais de plus en plus de fruits de la culture régionale en plus des pommes, a déclaré l'expert dans une interview accordée à FreshPlaza.

En dépit des conditions de marché difficiles, les variétés de pommes Galmac sont très demandées, explique Schiefermüller. « Nous observons beaucoup d'enthousiasme pour les nouvelles pommes, mais la pression sur les prix est considérable. Je plaide donc en faveur de la mise en place de mécanismes visant à éliminer les surplus de pommes du marché. Après cette saison désastreuse, de nombreuses entreprises vont quand même jeter l'éponge. »

Une autre mesure serait le transformations de toutes les pommes restantes stockées. « Nous transformons déjà de plus en plus les produits vieillissants, et les prix sont corrects, en particulier ceux des pommes pelées destinées à la consommation à grande échelle et aux restaurateurs. »


La campagne des pommes précoces bat son plein. Au début du mois de septembre, ce sera la récolte principale. Ensuite, les premières pommes Elstar et Gala seront récoltées.

En outre, Apfelino s’efforce - malgré les conditions de marché difficiles - de placer des variétés spéciales inhabituelles (Wellant et Rubens) dans la distribution alimentaire autrichienne. « La surface de stockage pour les pommes tend à diminuer en Autriche et la part de marché de variétés éprouvées telles que la Pink Lady produite à l'étranger - représentant actuellement environ 20 à 25 % du marché - s'agrandit. Tout le monde veut y aller », affirme Schiefermüller.

Les fruits rouges sont cultivés à l'extérieur sous une bâche anti-pluie. Les framboises commencent au début du mois de juillet et sont récoltées jusqu'en novembre. « Pour le moment, nous avons une variété appropriée que nous pouvons récolter entre la fin de l'été et l'automne, c'est-à-dire jusqu'à la deuxième récolte principale des Reginas. » 

Les fruits rouges de plus en plus à l'honneur 
En raison, en partie, de la situation difficile dans l’industrie de la pomme, Apfelino GmbH investit de plus en plus dans la culture des baies, qui couvre actuellement 3 hectares. En plus des framboises, des mûres et des groseilles, la gamme comprend également des fruits plus inhabituels, tels que le Mahonia à feuilles de houx et les baies de kiwi (bio). Schiefermüller : « On constate une forte demande pour les framboises régionales. Celles-ci sont généralement transformées, mais la qualité des rendements actuels est telle que nous faisons la part belle au marché du frais. Pour nous, il est tout simplement important qu'il s’intègre également dans la transformation. » 

Les fruits restants, sont cultivés et commercialisés dans un style plus petit. « En ce qui concerne les fruits rouges, la baie de kiwi occupe la deuxième place en termes de superficie. Malheureusement, les dernières gelées ont considérablement retardé la mise sur le marché de ces dernières années. Nous luttons contre la mauvaise image des mûres, qui sont encore considérées comme des baies acides : l’Asterina, nous avons trouvé une variété raisonnable et je vois aussi un potentiel intéressant pour les mûres régionales. »



Pour plus d'informations : 
Apfelino KG
Ing. Gerhard Schiefermüller
in der Haberfelden 1
4613 Mistelbach
Tél. : 07242/28221
Fax : 07242/210172
gerhard@apfelino.at  
www.apfelino.at   


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)