Miguel Guerra : « La demande est supérieure à l'offre »

Espagne : « En cinq ans, nous avons doublé la production de patates douces »

La demande en patates douces a beaucoup augmenté ces dernières années, à tel point qu'en Europe, elle est maintenant supérieure à l'offre. « Autrefois, les entrepôts disposaient de patates douces toute l'année, car elles étaient généralement consommées à l'automne et à l'hiver. Aujourd'hui, on les consomme toute l'année et on les cuit de multiples façons. Elles sont utilisées comme ingrédient dans les plats cuisinés, pour la préparation de chips ou même en remplacement des pommes de terre dans l'industrie alimentaire infantile », explique Miguel Guerra, producteur de plantes de patates douces.

Selon le producteur, « la pénurie de patates douces se fait sentir presque à tous les stades de la campagne. La preuve en est que les producteurs espagnols commencent de plus en plus tôt avec la récolte, qui a débuté cette année au début du mois d'août, alors qu'elle commence généralement en septembre. De plus, la vente des plantes avait lieu en avril, et maintenant nous avons des plantes à vendre au début du mois de mars. »

Fondée à Malaga il y a 65 ans, Plantas de Boniatos Miguel Guerra est l'une des deux grandes pépinières consacrées à la production de plants de patate douce en Espagne. En seulement 5 ans, elle a doublé sa superficie et elle dispose déjà de plus de 10 hectares de serres, d'où environ 15 millions de plants de patates douces sont expédiés chaque année.

« Avant ce boom de la patate douce, les exportateurs espagnols vendaient 80 % de leurs produits sur le marché intérieur, mais ce sont maintenant les marchés d'exportation européens qui absorbent cette part. Nous exportons nos plantes vers des pays tels que la France, les Pays-Bas, la Belgique, la Grèce ou l'Allemagne, entre autres. Nos clients réguliers agrandissent leurs plantations chaque année, donc environ 75 % de notre production leur est déjà réservée d'une année sur l'autre. »

La variété de patate douce la plus plantée est la Beauregard, tandis que d'autres variétés plus traditionnelles, comme la California, sont en voie de disparition.

« Nous travaillons avec des plantes exemptes de virus, afin de garantir des rendements plus élevés et d'éviter les malformations, ce qui facilite la croissance d'une production de meilleure qualité », conclut Miguel Guerra.

 

Pour plus d'informations :
Miguel Guerra
Plantas de Boniatos Miguel Guerra
Tél. : +34 952530145
Cell. : +34 626953864
miguelpbmg@gmail.com
www.plantasdeboniato.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)