Russie : la production de pommes continue d'augmenter

La NFO rapporte que la culture de la pomme en Russie a fortement augmenté depuis le boycott et continuera ainsi dans les années à venir. La part des pommes russes sur le marché intérieur est passée à 69 %. L'an dernier, les producteurs russes ont récolté un total de 900 000 tonnes de pommes. Il est prévu de porter la production à 1,3 million de tonnes en 2024. Pour atteindre cet objectif, environ 15 000 hectares de vergers sont plantés chaque année. De nombreux vergers sont implantés dans le cadre de grands projets qui couvrent dix, voire des centaines d'hectares à la fois. Les nouveaux vergers sont des cultures intensives où des productions de 40 à 70 tonnes par hectare sont réalisables. Les cultures traditionnelles n'atteignent qu'environ 12 tonnes de production par hectare. La majeure partie de la production russe provient de la culture intensive.

Les analystes de Vostock Capital ont fait un tour d'horizon de la culture de la pomme en Russie, sur la base des chiffres du ministère russe de l'agriculture. Ils s'attendent à ce que la demande intérieure de pommes continue de croître plus fortement que la production au cours des prochaines années, malgré sa forte croissance. La croissance de la production de pommes, cependant, n'apparaît pas dans les chiffres qui ont été présentés à Prognosfruit. Dans ces chiffres, il n'y avait pas de ligne ascendante dans la production russe de pommes. Le gel nocturne a empêché cela cette année.

C'est un défi pour le secteur d'importer des matières premières de bonne qualité, de bonnes machines et les outils nécessaires à la culture. Selon les analystes, les arbres importés ne sont pas toujours de très bonne qualité et il est préférable de faire pousser ses propres arbres. Le gouvernement stimule ça avec une subvention de 20 % pour le démarrage de pépinières, entre autres. Le gouvernement russe stimule également la culture de la pomme avec des prêts avantageux et des subventions de 20 % pour la construction d'entrepôts frigorifiques.

Cliquez ici pour lire le rapport complet

Source : NFO


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)