Augmentation de 15 % du volume de pommes espagnoles

« Le marché offre trop de variétés de pommes »

La saison de la pomme a débuté le 1er août à Empordà, dans le nord de la Catalogne. « À ce jour, nous avons déjà récolté 50 % de Galas. Il n'y a eu aucun problème de maturation ni de flétrissement et la couleur du fruit a été très bonne jusqu'à présent. Après le temps sec et les températures chaudes de cet été, les arbres montrent des signes de stress, mais les calibres sont heureusement à peine touchés : de taille moyenne », déclare Miquel Roig i Heras, directeur général de Fructícola Empordà.

Le secteur de la pomme en Espagne prévoit à une augmentation de 15 % de son volume par rapport à la moyenne. « Dans notre cas, nous n'aurons pas de surproduction ; nous obtiendrons le même volume que lors des campagnes précédentes : environ 20 000 tonnes », explique Miquel Roig.

« Il est normal que l'Espagne importe des pommes. Une augmentation générale du volume est donc une bonne nouvelle. Cette saison, la production de la Pologne sera inférieure de 40 %, de sorte que les prix ne seront pas ralentis. Les pommes italiennes et françaises pourraient combler les lacunes de la demande en Europe du Nord. Les pommes d'Italie et de France rivalisent avec celles de Gérone en termes de qualité, mais pas tellement en termes de prix », explique Miquel Roig.

« Nous commençons par la Gala, et entre le 10 et le 15 septembre, nous poursuivrons avec la rouge et la dorée. Pour ces variétés, il y aura alternance d'exploitation, en fonction du degré de maturation du fruit. S'il n'y a pas de grêle ou de Tramontane (vent froid et turbulent, avec des rafales pouvant atteindre 120 km par heure) dans les prochaines semaines, la récolte sera bonne. Les pommiers sans filet de protection sont sans aucun doute les plus exposés aux intempéries », indique-t-il. 

« Fin octobre, nous clôturerons la campagne avec la Fuji. Pendant le reste de l'année, nous ne nous arrêtons pas à la manutention et à la commercialisation du produit. Le marché de la pommes est stable, mais je suis préoccupé par l'introduction d'un nombre excessif de nouvelles variétés. Avec tant de variétés de pommes qui essaient de trouver leur place sur le marché, il y a un risque de confusion pour le consommateur », selon Miquel Roig, prudent sur les tendances d'un marché avec une multitude de variétés. 

« Le marché est quelque peu saturé. Il est nécessaire de choisir une variété qui bénéficiera à tous les maillons de la chaîne et de s'y tenir. Nous parions donc sur l’introduction de la variété Tessa, qui présente toutes les caractéristiques essentielles : elle est facile pour le producteur (simple éclaircissage et taille ; productivité élevée sans alternance) et attrayante pour le consommateur (couleur rose rougeâtre, goût sucré intéressant). Mais son succès à long terme n'a pas encore été atteint ». 

« La tendance de ces dernières années est de rechercher le succès avec trop de variétés Club. Ce n'est pas durable à long terme. Ce qui est clair, c’est que toute variété de bonne apparence, de bon goût et facile à cultiver aura toujours une place sur le marché », déclare Miquel Roig.

La société catalane, spécialisée dans la vente de pommes pour les chaînes de supermarchés nationales, exporte 20 % de son volume en Amérique du Sud, en Afrique et au Royaume-Uni, mais reste attachée au marché intérieur.

FRUIT ATTRACTION 2019 - STAND 4D01C 

Pour plus d'informations : 
Miquel Roig i Heras
Fructícola Empordà
C/ Dr. Narcís de Ciurana, 12
17470 Sant Pere Pescador, Girona. Spain
Tél. : +34972520000
mroig@empordasl.com 
www.fructicolaemporda.cat 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)