Frank Ocampo, Hagé International :

« Il n'y a presque pas de chevauchement entre la saison du melon espagnol et celle du melon brésilien »

« En partie à cause du climat, la production et l'offre de melons en Espagne a changé par rapport aux années précédentes », explique Frank Ocampo de Hagé International. « En quelques semaines, il y a eu une surproduction avec une inondation complète du marché. Des camions entiers de pastèques à € 0,20/0,25/kg sont proposés sur le marché. Il y avait une qualité inférieure en quelques semaines, la chair de certains melons en particulier n'était pas assez bonne pour le tranchage et parfois même pas pour la vente au détail. Cela s'explique en partie par les conditions climatiques agressives, en particulier à Murcie. Dans le nord de l'Europe, cela s'est traduit par une offre instable, en quelques semaines, il était difficile de vendre et en quelques semaines, il ne restait plus une seule boîte de certaines variétés à la fin de la journée. »

Peu ou pas de chevauchement entre les saisons 
« Heureusement nous avons des partenaires fiables pendant la saison à l'étranger et en Espagne qui peuvent nous approvisionner à tout moment et malgré la saison difficile en Espagne, nous avons pu continuer à servir nos clients. Nous les remercions et espérons des jours meilleurs à l'avenir », déclare Frank. « Ces dernières semaines, l'Espagne s'est assez asséchée en ce qui concerne certaines variétés, ce qui, combiné à la bonne température dans le Nord et aux pénuries en Espagne, a permis de vendre le melon sur le marché libre raisonnablement à assez bien. Depuis la semaine dernière, l'Espagne est pratiquement terminée, ce qui laisse de la place pour la saison au Brésil, avec un chevauchement faible voire quasi-nul entre les deux saisons. Nous allons lentement passer à nos programmes avec des melons espagnols et brésiliens pour nos clients détaillants et commerciaux. »

« Beaucoup de choses ont été dites et écrites sur les volumes et les prix attendus ces derniers mois. Les pénuries d'eau, la surproduction, le fret maritime, autant de facteurs qui influencent le prix et le volume en Europe. Il n'en reste pas moins que, comme pour les autres saisons, il y a des changements d'acteurs des deux côtés chaque saison. De nouveaux producteurs, de nouveaux importateurs qui prennent des risques sans avoir un bon accord de collaboration. Je crois que seules des relations à long terme et une expertise dans le domaine de la culture, mais aussi de la commercialisation et de la défense du commerce peuvent mener au succès », explique Frank, responsable des melons et d'autres produits au sein du groupe.


Frank a planté l'un des premiers Galia au Brésil en juin, qui est arrivé cette semaine...

Appel à tous les producteurs et autres importateurs
« Avec tout le respect que je dois aux producteurs brésiliens et à nos collègues importateurs, j'aimerais quand même poser quelques principes : Pour les producteurs : ne cultivez et n'exportez que ce que vous avez vendu avec certitude, avec un léger excédent pendant quelques semaines cruciales de l'année. A nos confrères importateurs : Ce qui compte, c'est ce que vous pouvez défendre et vendre. Personne ne profite de vendre une boîte de 5 kg de Galias ou de Canteloupes pour 2 euros ou de les vendre en libre-échange. Le consommateur final paie toujours un prix conforme au marché. Ce prix conforme au marché devrait toujours finir dans les poches des producteurs, avec une marge saine pour les importateurs. Les consommateurs continueront alors à payer un prix de revient conforme au marché tout au long de la saison avec des melons plus frais pour un prix honnête en conséquence. »

« Combien de fois arrive-t-il qu'il y ait des importateurs qui n'ont même pas un programme de vente fixe, mais qui mettent ensuite 20 à 30 conteneurs sur le marché sans garantie de vente ou de prix, ce qui fait baisser les prix sur l'ensemble du marché ? Cela a des conséquences, tout d'abord pour les autres importations et ensuite pour les producteurs. Nous devons tous gaspiller moins dans le monde. À quoi bon importer tous ces melons socialement durables si vous devez les vendre à des prix de dumping ou même, dans certains cas les détruire ? Planter autant d'arbres pour tripler les émissions de CO2 ? » se demande Frank.


... et voici le résultat de ses efforts. 

« Cette saison étrangère, nous nous concentrerons sur une importation stable et contrôlée tant pour nos programmes de vente au détail que pour nos programmes de vente quotidienne et hebdomadaire dans le commerce. Des collaborations plus intensives avec nos producteurs au Brésil et en Amérique centrale ainsi qu'avec nos clients en Europe et en dehors de l'Europe seront également cruciales pour faire de cette saison un succès. Chaque saison du melon à l'étranger est différente et tout le monde dit comment ça s'est passé pour eux. Les fournisseurs, les clients et l'environnement avec un aspect social sont nos priorités absolues », selon Frank. « Cette semaine, nous avons reçu les premiers melons à Geel, Water, Galia, Cantaloupe Harper, Piel de Sapo et quelques Waterballs' de nos producteurs, qui ont bien sûr tous la certification GlobalGap et en plus sont certifiés SMETA et Rainforest Alliance. Tous nos melons ont au moins une certification sociale conforme à la convention de l'IDH avec laquelle nous nous engageons en tant que Verts envers nos clients. »

« La qualité ne peut qu'être louée. Nos clients sont très satisfaits des premières livraisons et nous espérons que cela continuera à être le cas dans les semaines à venir. Enfin, je souhaite bonne chance à tous ceux qui s'occupent directement ou indirectement des melons et pastèques et j'espère que c'est une bonne saison pour nous tous, afin que nous puissions gagner notre vie équitablement. Cette semaine a été un double coup dur pour moi et j'espère que le marché restera bon dans les prochaines semaines, afin que nous puissions y ajouter une tranche supplémentaire », conclut Frank en riant.

Pour plus d'informations : 
Frank Ocampo
Hagé International 
Spoorwegemplacement 1
2991 VT Barendrecht
Tél. : +31(0)180 648 765
F.ocampo@thegreenery.com  
www.hage-international.nl  


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)