L'éclaircissage mécanique des pêches, une bonne alternative pour la réduction des coûts

Aujourd'hui, l'Institut de Recherche et de Technologie Agro-alimentaire (IRTA) a organisé la 23ème édition du Salon de la Pêche et des Nectarines, qui s'est tenu cette année à Alcarràs (Lleida). Josep Usall, directeur général de l'IRTA, a déclaré lors du discours d'inauguration que cet événement avait permis d'avoir une vision large du secteur grâce aux variétés exposées et à la participation des sélectionneurs. Le maire d'Alcarras, Manel Ezquerra, a exprimé sa satisfaction quant au fait que sa ville ait été choisie pour accueillir cette journée importante pour le secteur des fruits.

Cette année, la collection de pêches, nectarines et variétés de pêches plates de l'IRTA, qui a débuté en 1994 et qui compte aujourd'hui 203 variétés au total, a annoncé les résultats de la culture de 90 variétés et expliqué leurs différentes caractéristiques. 70 de ces variétés se trouvaient dans la zone d'exposition des fruits frais.

De plus, Estanis Torres, chercheur à l'IRTA, a présenté les conclusions d'une étude sur l'effet de l'éclaircissage mécanique sur la culture des pêches, laquelle avance que cette technique permet de réduire les coûts et d'améliorer la qualité des fruits. En général, les producteurs exécutent cette tâche manuellement, ce qui prend du temps et augmente les coûts de main-d'œuvre. Dans certains cas, l'éclaircissage manuel peut représenter plus de 30 % du coût total de production.

Dans cette étude, qui bénéficie du soutien du Département de l'Agriculture, de l’Élevage, de la Pêche et de l'Alimentation et du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural, Torres a testé et évalué économiquement différentes méthodes d'éclaircissage : éclaircissage manuel, éclaircissage manuel assisté par un clarificateur électrique et éclaircissage mécanique avec un équipement barbelé relié au tracteur. Par rapport à l'éclaircissage manuelle, les résultats ont montré une réduction des coûts de main d'œuvre dans toutes les autres méthodes, en particulier l'éclaircissage mécanique. Les résultats ont également établi une augmentation du calibre du fruit, et donc un prix plus élevé pour les pêches sur le marché.

Comme il n'existe actuellement aucun produit chimique homologué pour l'éclaircissage des pêches, selon Estanis Torres, l'éclaircissage mécanique est une bonne alternative pour réduire les coûts. Ainsi, l'éclaircissage mécanique gagne du terrain chez les producteurs de fruits.

Six entreprises productrices de fruits à noyau ont également présenté leurs innovations variétales lors de l'événement.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)