Filip Lowette, Belgische Fruitveiling :

« Les prix de la poire commencent à baisser par rapport à l'année dernière, mais augmenteront à partir octobre »

Après une excellente saison pour les cerises et une semaine chargée à Prognosfruit, Belgische Fruitveiling ne s'est pas vraiment reposé. La haute saison fruitière est en pleine effervescence depuis quelques semaines. « Nous avons démarré les pommes d'été il y a quelques semaines. Les volumes étaient limités, mais la demande a été très bonne. Les prix sont donc restés à un bon niveau », explique Filip Lowette, directeur de Belgische Fruitveiling. « Cette semaine, nous avons vendu les premières pommes Elstar et la commercialisation de la pomme Belgica démarre la semaine prochaine. Nous prévoyons cependant moins de Belgicas en raison des dommages causés par le soleil. »

« Bien que nous ayons eu de bons prix pour les pommes au début de la saison, le marché a besoin maintenant de se stabiliser un peu. On a encore ressenti une certaine pression de la récolte précédente au cours des deux dernières semaines, tant en Belgique qu'aux Pays-Bas ou en Pologne. On s'attend toutefois à ce que la situation soit beaucoup plus claire d'ici le début de la nouvelle saison. Les prix pour l'industrie sont déjà à un niveau plus élevé que l'an dernier et en raison de la baisse de la production de pommes, la situation semble plus favorable que l'an dernier », selon Filip.

Approvisionnement régulier pour la Conférence
La saison de la poire chez Belgische Fruitveiling a elle aussi débuté il y a environ trois semaines. « Les premières poires Conférence ont été vendues le 22 août. Nous avons commercialisé quelques poires d'été dont la Triumph de Vienne et la Flippen durant les deux dernières semaines », poursuit Lowette. « En ce moment, nous vivons une période plus calme dans l'approvisionnement de la Conférence. Par jour de vente (mardi et jeudi) nous vendons de bons volumes, entre 400 000 et 500 000 kilos. Comme tout le monde travaille pour que les poires arrivent dans les temps, c'est assez calme pour l'instant. »

Des ventes lentes
« La qualité de la Conférence est très bonne par rapport à l'année dernière. Les tailles sont bien meilleures, car les poires ont eu assez d'eau pour grossir. Cependant, le volume total est de 10 à 20 % inférieur à celui de l'an dernier », indique M. Filip. « La vente des poires est assez lente en ce moment et on essaie d'équilibrer la situation du marché en y introduisant un volume limité ». Les prix de la Conférence sont plus raisonnables que l'an dernier, mais ils devraient augmenter à partir d'octobre. Cette semaine, le temps chaud a joué un rôle sur les exportations : il reste encore beaucoup de fruits locaux dans de nombreux pays.

Malgré le démarrage lent, le directeur de Belgische Fruitveiling s'attend à un meilleur prix pour les poires cette année. « Nous prévoyons de cueillir beaucoup moins de poires en Europe. L'Italie a moins de poires Abade Fetel et les pays où l'on cultive beaucoup de Doyennes sont en off. Bien sûr, il faudra voir comment cela se déroulera, mais nous abordons la nouvelle saison avec optimisme », conclut Filip.

Pour plus d'informations :
Filip Lowette
Belgische Fruitveiling 
Montenakenweg 800
3800 St. Truiden
Tél. : +32 11 69 34 11
filip.lowette@bfv.be
www.bfv.be


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)