La réduction de l'offre mondiale a stimulé la demande

Fantastique année d'exportation de l'avocat alors que la fin de la saison sud-africaine approche à grands pas

Les principaux volumes d'avocats sud-africains s'essoufflent alors qu'un couple de producteurs du Limpopo défrichent leurs vergers d'Edranol et de Lamb Hass, ainsi qu'un peu de Gem, tandis que la saison d'exportation du KwaZulu-Natal prendra fin dans deux semaines environ.

« La saison des exportations a été fantastique car les produits étaient rares, en particulier pendant les périodes creuses, et la demande était très forte », a déclaré Athol Currie, directeur régional du KwaZulu-Natal pour la South African Avocado Growers 'Association. « Nous étions loin des volumes de l'an dernier et, à l'échelle internationale aussi, les volumes étaient aussi en baisse. »

Il s'attend à ce que les prix locaux commencent à égaler les prix à l'exportation dans environ deux semaines, étant donné les volumes restants, alors que les pluies au KwaZulu-Natal ont perturbé les récoltes ces deux derniers jours. En règle générale, les prix intérieurs des avocats atteignent les niveaux d'exportation à la fin de la campagne, bien que cela ne se soit pas produit l'année dernière.

« Au KwaZulu-Natal, nous allons nous arrêter en novembre avec Edranol, Rinton et Lamb Hass. Certains d'entre eux pourront peut-être entrer en décembre. Nous pouvons aller jusqu'au 15 décembre, c'est assez standard pour la province. »

Une floraison abondante qui laisse espérer une bonne prochaine saison
Dans la plus récente et la plus petite région d'avocats d'Afrique du Sud, le Cap Sud, la récolte d'avocat peut commencer en janvier, mais Athol considère que le potentiel d'avocat de cette région est limité par l'accès à l'eau, les types de sols et la possibilité de précipitations hivernales pendant la floraison. 

Cela restera probablement toujours une partie marginale de la production totale d'avocat en Afrique du Sud selon lui.

La fin du mois de septembre de l'année dernière a été marquée par une vague de chaleur à l'échelle nationale qui a eu un effet néfaste sur la nouaison de certains cultivars d'avocats, alors que le vent qui a soufflé en août et septembre a laissé beaucoup de fruits « encrassés » avec des traces de vent.

Dans tout le pays, les producteurs d’avocat signalent une très bonne floraison, ce qui laisse espérer une nouvelle récolte exceptionnelle l’année prochaine, mais, comme le souligne Athol, les avocats ont tendance à fleurir abondamment en cas de stress. Une pluie et une eau adéquates seront nécessaires pour assurer une fructification vigoureuse.

Pour plus d'informations : 
Athol Currie (KZN Region)
South African Avocado Growers’ Association
Tél. : +27 15 307 3677
https://www.avocado.co.za/ 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)