Le port irlandais a doublé la taille de ses infrastructures

Le port de Cork se prépare pour le Brexit en renforçant ses installations douanières

Le port de Cork a doublé la taille de ses installations douanières dans le but de réduire les délais de traitement à la frontière dans l'hypothèse d'une sortie de l'UE sans  accord. Après une analyse des données historiques et quelques simulations, le Port de Cork a conclu que le scénario d'un Brexit sans transaction nécessiterait des contrôles et des déclarations plus rigoureux, augmentant considérablement les temps d'attente et de traitement à la frontière.

En termes de chiffre d'affaires, le port de Cork est le deuxième plus grand port d'Irlande. Il gère tous les types de navires tels que les vraquiers liquides, les vraquiers solides, les roll-on/roll-off (navires rouliers), les marchandises diverses et les croisières. En 2018, le port a géré 10,66 millions de tonnes de trafic, dont un trafic total de conteneurs de 228 762 EVP.

Un nouveau terminal, connu sous le nom de Cork Container Terminal, est en cours de construction avec un investissement de 89 millions de dollars américains. Fpcfreshtalkdaily.co.uk explique comment l'installation devrait être opérationnelle d'ici 2020. Le port collabore maintenant avec les douanes locales, nationales et avec le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et de la Marine pour préparer le Brexit.

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)