Prix bas pour les prunes Angeleno

Les unités de stockage sont remplies de prunes qui s'accumulent à bas prix, bien que la récolte de la variété Angeleno ait commencé il y a moins d'une semaine. 

« Je cultive des prunes depuis 23 ans, mais je ne me souviens pas d'une si mauvaise année. Bien sûr, il y a eu des prix bas dans le passé, mais pas autant qu'aujourd'hui », explique le producteur Mauro Bosi de la province de Ravenna.

Il est question ici de prix à la production d'environ 20-25 centimes d'euro. Considérant qu'il y a beaucoup de déchets à cause des tempêtes de grêle et de la punaise brune marbrée, la production brute vendable attendue ne couvre même pas les coûts de production.

« De plus, le marché italien est inondé de productions espagnoles vendues à bas prix. Le fait que les pays dont les coûts de production sont moins élevés nous expédient leurs produits signifie que nous pourrions tout aussi bien fermer nos portes, de sorte qu'au moins nous ne perdrions pas d'argent chaque année. »

Il semble que les grandes installations d'emballage aient des tonnes de prunes d'été invendues en stock, ce qui augmente les coûts et contribue à un approvisionnement encore plus important. Le seul espoir pour les prunes Angeleno serait qu'elles soient placées sur les marchés étrangers car la campagne dure jusqu'en décembre. Si Brexit le permet.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)