La superbe floraison des avocats pourrait annoncer une autre récolte exceptionnelle l'an prochain

La récolte des avocats précoces du Cap répond à une forte demande et à des prix élevés

Une pénurie d'avocats sur le marché, après une faible récolte dans le Lowveld, stimule la récolte d'avocats du Cap qui est accidentellement en avance de quelques semaines sur le calendrier habituel.

Des températures printanières anormalement chaudes - atteignant même 40°C la semaine dernière - et une sécheresse persistante ont fait progresser la maturité des fruits ; certains cultivars sont en avance de deux à trois semaines.

« La maturité précoce des avocats s'est très bien alignée pour nous avec la pénurie sur le marché intérieur », explique le Dr Guy Witney, chef de projet avocat à Moolman Farms, près de George. « Sur le marché intérieur, les prix sont extrêmement bons et il y a une énorme demande d'avocats de la part des industries de maturation. »

La récolte de Pinkerton a commencé au Cap Sud, et une grande partie de la récolte est destinée aux marchés municipaux locaux qui sont presque vides, encore plus que l'année dernière. La récolte d'avocats GEM de Westfalia a commencé la semaine dernière, avec environ trois semaines d'avance, et devrait battre son plein d'ici la semaine prochaine. Il s'agit d'un cultivar qui s'expédie très bien, note le Dr Witney, et bien placé pour profiter des prix à l'exportation élevés partout en Europe cette saison.

La saison de l'avocat se terminera probablement juste après Noël 
Le Hass commencera bientôt, poursuit-il, le Reed le suivra vers la deuxième semaine de novembre et le Lamb Hass au début du mois de décembre. 

« Je pense que tous les avocats auront disparu d'ici la fin des vacances de Noël, quand il y aura une forte demande d'avocats, en particulier d'avocats mûrs et prêts à consommer. Il sera très calme à partir de la deuxième semaine de janvier jusqu'à ce que ZZ2 recommence à récolter à Mooketsi [province du Limpopo]. Il n'y aura rien pendant six semaines, sauf ceux qui viennent d'Israël ou d'Espagne. »

Floraison d'avocats à travers le pays
Les avocatiers au sud du Cap voient la même superbe floraison que dans le reste du pays, et c'est spectaculaire. 

« La floraison est le résultat de la faible récolte de cette année et il se pourrait que nous ayons une autre récolte exceptionnelle, très bonne du point de vue de l'exportation - elle dépend simplement de l'offre du reste du monde. »

Superfloraison sur avocats Maluma de 21 mois (sur porte-greffe Dusa) dans la région de George (photo : Dr Guy Witney)

George : la pire sécheresse jamais observée
Alors que la sécheresse semble s'être interrompue de Bot River vers l'ouest jusqu'à Cape Town, le long de la côte et à l'intérieur des terres au Cap Sud, dans des villes comme George, Heidelberg, Riversdal, jusqu'à Port Elizabeth, elle persiste. 

En fait, selon le Dr Witney, la sécheresse actuelle au sud du Cap est la pire jamais observée « Nous n'avons pratiquement pas eu de pluie au cours des six dernières semaines, et nous sommes censés avoir des précipitations toute l'année. En 2019, nous n'avons eu que 280 mm de pluie, là où il devrait y avoir 500 mm. »

Moolman Farms est une nouvelle ferme d'avocatiers, qui récolte pour la première fois cette année, tout en conditionnant des avocats d'autres producteurs du sud du Cap pour Afrupro, à Tzaneen. Ils continuent à semer rapidement, s'attendant à avoir 60 ha d'avocatiers d'ici le milieu de l'année 2020.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)