La production de kiwi discutée à l'IKO

La 38ème édition de la conférence IKO (International Kiwifruit Organization) s'est tenue en Italie par CSO Italy. Des délégations de la France, de la Nouvelle-Zélande, du Chili, de l'Espagne, du Portugal, des États-Unis et de la Grèce ont participé à l'événement. Certaines des principales entreprises italiennes produisant et commercialisant du kiwi y ont assisté, parmi lesquelles Agrintesa, Apo Conerpo, Consorzio Jingold, Naturitalia, Alegra, Spreafico, Frutta C2 ainsi que les entreprises piémontaises comme Lagnasco, Gullino, Joinfruit et Ortofruit Italia. 

Bien que les volumes italiens aient été limités en 2017 en raison du gel, ils ont augmenté en 2018 mais ont de nouveau diminué cette année. Avec environ 371 000 tonnes, la baisse atteint 6 % par rapport à 2018 et 20 % par rapport à la moyenne de 2014-2017. Les kiwis verts sont responsables de cette baisse, les quantités étant inférieures de 10 % à celles de la saison précédente, atteignant 301 500 tonnes. Les kiwis dorés continuent de croître et avoisinent les 70 000 tonnes (+ 16 % par rapport à 2018), grâce à la productivité des jeunes vergers (avec des rendements inférieurs à ceux de l’année dernière).

Les vergers de kiwis continuent d'augmenter en Grèce et sont actuellement estimés à environ 10 000 hectares au total, dont 9 200/9 300 en production. Les prévisions pour la saison à venir indiquent 220 000 tonnes, soit un niveau comparable à celui de la saison passée. La productivité des vergers n’est pas exceptionnelle, avec des rendements inférieurs à la moyenne des deux dernières années. Les exportations ont légèrement diminué au cours de la campagne de commercialisation écoulée après les chiffres record de 2017/18. Près de 136 000 tonnes ont été exportées (-9 % par rapport à 2017/18, mais nettement au-dessus des saisons précédentes). Les kiwis grecs sont très disponibles dans les pays de l'UE28 (Espagne et Allemagne) et sa popularité augmente en Amérique du Nord.

Les disponibilités françaises devraient être similaires à celles de l’année dernière avec environ 55 000 tonnes malgré la chaleur de l’été. Les volumes exportés à l'étranger continuent de chuter et les ventes visent principalement à satisfaire le marché intérieur. L’Italie continue d’augmenter ses expéditions vers cette destination. 

Une baisse de production est attendue au Portugal avec 27 000 tonnes (-20 % par rapport à 2018) en raison de la faible pollinisation et du manque d'heures de refroidissement en hiver. Les vergers se développent à la fois dans le nord et dans le centre du pays. 

Quant à l'Espagne, les estimations font état d'une production de 18 200 tonnes, soit + 8 % par rapport à l'année précédente. Cette augmentation est principalement due aux nouveaux investissements.

Les volumes californiens ont augmenté de 3 % par rapport à l'année dernière grâce à des rendements plus importants et à des vergers supplémentaires. Les kiwis californiens sont principalement vendus sur le marché intérieur, mais de petites quantités sont destinées au Mexique, au Canada et à Taiwan. 

Au total, une production limitée est attendue dans l'hémisphère nord pour la saison commerciale 2019/20 avec 776 000 tonnes, soit 3 % de moins que l'an dernier et l'un des plus bas de ces dernières années.

Cliquez ici pour agrandir.

Nouvelles positives de l'hémisphère sud concernant le lancement de la campagne de commercialisation du kiwi en Europe. 

En Nouvelle-Zélande, la production en 2019 est tombée à environ 510 000 tonnes, soit -8 % de plus que l'année record 2018. La commercialisation devrait prendre fin en novembre et devrait être bien équilibrée avec le lancement de la campagne de commercialisation dans l'hémisphère nord. 

Les volumes de kiwis continuent de chuter au Chili et ne devraient plus atteindre que 160 000 tonnes en 2019, la plupart d'entre-eux ayant déjà été placés.

La 39e édition de l'IKO aura lieu en septembre 2020 en Nouvelle-Zélande.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)