Girish Sarda sur les saisons indiennes de la grenade et du raisin

« Nous aimerions fournir aux détaillants européens des grenades indiennes de plus petit calibre »

Dans peu de temps, les saisons de la grenade et du raisin commenceront en Inde. Pour les deux produits, les saisons précédentes se sont révélées très difficiles, mais un exportateur indien pense que la saison à venir sera bien meilleure, avec même la possibilité d'approvisionner de nouveaux marchés.

Une précédente de la grenade très difficile 
La saison précédente a été difficile pour les grenades, explique Girish Sarda, directeur des ventes de Monsoon Green Earth Farms (MGE). En raison d'un début de saison plus précoce, d'une saison prolongée pour les Turcs et d'une arrivée précoce des Péruviens, la période de vente des grenades indiennes a été réduite de quatre à six semaines, ce qui a naturellement eu un impact négatif majeur. Les volumes ont également augmenté par rapport aux années précédentes ; l'an dernier, les exportateurs indiens ont expédié un peu plus de 300 conteneurs. Dans l'ensemble, la saison a été très difficile pour tous les pays producteurs de grenades.

La prochaine saison s'annonce meilleure selon Sarda. « Les récoltes actuelles s'annoncent très bonnes. Le temps était clément et la saison ne commencera pas trop tôt, ce qui donnera aux exportateurs indiens une plus grande fenêtre de vente. Les inondations en Inde n'ont pas eu d'impact sur les zones de culture fruitière, donc bien qu'il y ait beaucoup de pluie, cela n'aura pas d'impact négatif sur la saison. Les grenades indiennes sont plus petites en taille, il est donc vital pour nous de trouver plus de détaillants européens qui recherchent spécifiquement des petits calibres. Le marché chinois n'est pas encore ouvert pour les grenades indiennes mais une fois accessible il pourrait y avoir une bonne demande de grenades sur ce nouveau marché, et ce car notre période de production est parfaite pour la saison du Nouvel An chinois. »

« Nous essayons toujours de convaincre nos clients d'accepter les petits et les grands calibres - si nous nous concentrons uniquement sur les grandes tailles, les producteurs s'attendent aussi à des prix de 30 à 40 % plus élevés et il est difficile de concurrencer ce type de prix sur les marchés d'exportation. On se focalise également sur le marché des arilles de grenade fraîche, mais ce marché est relativement nouveau, bien que les volumes augmentent lentement. Le canal de vente des arilles se trouve principalement dans les supermarchés et les transformateurs, mais là encore, l'utilisation du fret aérien est le plus grand défi. Le coût est trop élevé comparé au fret maritime », selon Sarda.

MGE a cependant un avantage par rapport à ses concurrents indiens, affirme Sarda : « Nous sommes en fait le seul exportateur indien de grenades avec la certification Rainforest Alliance. Le fait d'être impliqués dans la santé de la planète nous a également obligé à modifier nos emballages. La guerre contre le plastique nous a poussé à examiner sérieusement la possibilité de réduire la quantité de plastique dans nos emballages. Il n'est pas facile de le remplacer simplement par un emballage en papier, mais nous avons encore du temps pour réaliser les changements et nous pensons être prêts pour la saison. »

Les consommateurs sont prêts à payer plus cher pour des raisins issus du commerce équitable
« Pour le raisin, la saison précédente a été une autre année difficile, la saison 2018 a été bien meilleure pour nous. Cette année, nous avons beaucoup d'opportunités pour notre variété Sonaka. Il s'agit d'une variété traditionnellement commercialisée sur le marché national et, après des essais réussis sur le marché international, nous constatons une demande croissante de la part de l'Europe et les niveaux de sucre et le goût de ces raisins sont très bons. La Chine a également accepté nos raisins la saison dernière, alors j'espère que la demande de la Chine augmentera également au cours de la prochaine saison. » explique Sarda.

La Chine n'est pas le seul marché à s'être ouvert à Monsoon Green Earth Farms. Le Canada a aussi offert une excellente occasion à l'exportateur. « Les volumes de raisins blancs sans pépin que nous envoyons au Canada augmentent. Nous devons livrer les plus grandes tailles avec une bonne qualité et avoir une grande fenêtre pour approvisionner le Canada entre avril et la mi-mai. C'est juste après la fin des saisons chilienne et péruvienne, et juste avant que les Mexicains ne commencent. La saison dernière, nous avons réalisé des essais d'envois au Canada. Même si le temps de transit était assez long, les clients étaient très satisfaits de leurs expéditions, alors j'espère qu'il y aura une augmentation des expéditions vers le Canada la saison prochaine. »

Le véritable objectif de Monsoon Green Earth-Farms cette saison est d'accroître sa part de marché sur les raisins issus du commerce équitable. « Les consommateurs sont prêts à payer plus cher pour les produits s'ils savent que l'argent supplémentaire est redistribué au groupe d'agriculteurs et aident les agriculteurs notamment pour ce qui est de l'assurance collective, de l'éducation des enfants et des soins de santé pour les travailleurs, en fournissant des produits agrochimiques selon les besoins, à des prix compétitifs et plus. C'est une idée réconfortante de penser que les consommateurs veulent vraiment aider nos agriculteurs sur le plan social. L'activité commerce équitable se développe en Suisse, et plus particulièrement dans les supermarchés allemands. Nous espérons que d'autres supermarchés européens laisseront plus de place sur les étals pour les raisins issus du commerce équitable. »

Pour plus d'informations : 
Girish Sarda
Monsoon Green Earth Farms
Tél. : +91 - 91 67 47 90 99
girish.sarda@mgefarms.com  
www.mgefarms.com  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)