Mike Glas, Glas-Groenten :

« Bonne demande à l'étranger, mais les Néerlandais sont aussi prêts pour les légumes d'hiver »

Dubaï et Abu Dhabi ne sont peut-être pas les premiers pays qui viennent à l'esprit quand il s'agit de légumes d'hiver, mais Mike Glas, de Glas Groenten à Broek op Langedijk, aux Pays-Bas, a remarqué une augmentation des exportations de chou frisé vers ces pays.

Cette société ne se limite pas du chou frisé, elle commercialise également des choux de Bruxelles, produit qui se vend très bien en ce moment. « La vente des choux de Bruxelles se déroule plutôt bien en ce moment. Les supermarchés sont très occupés par les promotions ; ils font d'ailleurs beaucoup pour stimuler les ventes. C'est également le cas du chou frisé », selon Mike. 

Pénuries à cause du temps sec et des tempêtes
En raison du temps sec, il y a très peu de pousses B disponibles. « Les plantes ont poussé, mais les pousses elles-mêmes ne sont pas devenues très grosses. Il y a cependant suffisamment de pousses A plus petites pour les supermarchés. Il y a une pénurie de choux de Bruxelles de gros calibres, principalement destinés à l'exportation vers des pays comme l'Allemagne. »

« Le chou frisé grandit bien. Le temps sec a néanmoins retardé certains agriculteurs d'une semaine. Notre propre culture s'est très bien développée. Le long de la côte, plusieurs producteurs ont également subi d'importants dommages causés par la tempête. Certains d'entre eux ont même perdu plus de dix hectares de chou frisé. Nous n'avons eu aucun problème avec ça puisque nous sommes situés un peu plus à l'intérieur des terres. »

Prix stables
« Les prix du chou frisé restent à peu près les mêmes, surtout à cette période de l'année. Les prix des choux de Bruxelles sont également comparables à ceux de l'an dernier. Les prix des pousses A sont un peu plus bas en ce moment. Cependant, comme il y a une pénurie de pousses B, celles-ci sont un peu plus chères. Le prix moyen de ces produits se situe donc au même niveau que celui de l'an dernier. »

Mike est ravi des exportations de chou frisé, en particulier à destination du Moyen-Orient. « La demande à l'étranger est en fait excellente. Les exportateurs que nous fournissons envoient le produit à Dubaï et à Abu Dhabi. Là-bas, ils mangent du chou frisé toute l'année. Au début, ils ne commandaient que quelques palettes par semaine. Maintenant, ils en veulent plusieurs par jour ; la demande monte en flèche. »

« Les exportations vers la Scandinavie se portent toujours bien. Là aussi, ils mangent du chou frisé toute l'année. Nous n'exportons presque pas de choux de Bruxelles qui sont surtout expédiés vers les supermarchés hollandais. Nous n'approvisionnons pas non plus vraiment les grossistes, même s'il y a actuellement une forte demande de la part de ce secteur. »

Super-aliment 
« La demande de chou frisé est également élevée aux Pays-Bas. Nous avons vu quelques baisses en raison du beau temps de la fin de semaine dernière. Les gens n'achètent tout simplement pas de légumes d'hiver lorsqu'il fait chaud. Mais nous sommes globalement assez satisfaits », poursuit Mike.

« Depuis que le chou Kale a fait son apparition dans la liste des super-aliments, il est devenu très populaire et la demande augmente aux Pays-Bas et en Europe. Actuellement, la demande est relativement stable. Le chou Kale fait toujours l'objet d'une assez bonne couverture médiatique mais la demande ne s'accélère plus comme il y a deux ans. »

L'automne ne fait que commencer. Mais il semble que les Néerlandais se préparent déjà pour les légumes d'hiver. « Les deux promotions au supermarché pour le Kale n'étaient pas mauvaises. Les gens semblent en manger, ce qui est déjà bon signe. J'ai remarqué que la demande de chou frisé a commencé très tôt, également de la part des grossistes. »

« D'habitude, je commence à faire des appels de vente la première semaine de septembre. J'ai déjà reçu des appels la dernière semaine d'août. La demande a donc commencé très tôt mais c'est une bonne chose », conclut Mike satisfait. 

Pour plus d'informations : 
Mike Glas
Glas Groenten 
36 Dulleweg
1721 PM Broek op Langedijk, NL
Tél. : + 31 (0) 226 313 981
Fax : + 31 (0) 226 320 245
info@glas-groenten.nl  
www.glas-groenten.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)