La saison des pommes polonaises est toujours récupérable

« Certaines pommes endommagées sont encore propres à la consommation »

Les quantités sont loin d'atteindre le niveau de la saison dernière, mais la production de pommes polonaises n'est pas aussi faible que les chiffres le laissent penser. En comparaison avec le rendement moyen, la récolte de cette année n'est pas si mauvaise, en particulier si les pommes les moins endommagées peuvent encore être destinées à l'exportation.

La production de pommes polonaises est inférieure d'environ 50 % à celle de l'an dernier, bien que cela dépende aussi fortement de la variété. Timur Almaszy, directeur des exportations pour l'exportateur polonais de pommes Bart-Ex, affirme que ces chiffres sont légèrement faussés. « L'année dernière a été une récolte exceptionnelle pour les pommes polonaises. Si l'on compare les statistiques de cette année à celles des années précédentes, il va de soi que la baisse de la production sera dramatique. Si vous comparez la production de cette année avec la moyenne, je m'attends à ce qu'il y ait environ 10 à 15 % de pommes polonaises en moins sur le marché. L'Unagold et l'Idared semblent être les variétés qui ont le plus souffert. L'Idared est toujours accroché aux arbres, donc on en sera sûr dans un mois ou deux. »

Les variétés les plus populaires qui sont cultivées en Pologne sont certainement les Galas. « La Gala se porte toujours très bien sur tous les marchés que nous approvisionnons. Cependant, la demande de tous ces pays est également très élevée et constante. C'est suffisant pour faire grimper un peu les prix, en raison des quantités plus faibles que nous avons vues, les prix ont doublé par rapport à la saison dernière », explique Almaszy. « Je ne pense pas que ce soit un problème, car ces variétés se vendent toujours bien. L'Unagold et l'Idared sont les variétés qui ont les plus gros volumes produits en Pologne, et nous devrons travailler dur pour avoir autant de ces pommes que possible, malgré les dommages. »

Même si les gelées ont causé des dégâts importants dans tous les vergers de pommiers polonais, d'après Almaszy, il y a une partie de ces pommes qui n'ont que la peau d'endommagée : « L'intérieur de ces pommes n'est pas endommagé du tout, le produit est donc tout à fait comestible. La peau n'a pas l'air aussi parfaite qu'elle le devrait, mais il est encore possible d'exporter ces pommes pour la consommation ; nous allons devoir en discuter avec nos clients. Il se peut qu'elles soient vendues à un prix inférieur à celui des pommes dont la peau n'a pas été endommagé et si les clients ne veulent pas prendre de risques, elles peuvent toujours être vendues pour un usage industriel. C'est à nous d'être très prudents et de faire plus attention lors du triage pour nous assurer que ces pommes de qualité inférieure sont comestibles. »

Les principaux marchés d'exportation de Bart-Ex en Europe sont la Hongrie et l'Espagne, mais l'Egypte est aussi un grand marché. « L'année dernière, nous avons également effectué quelques expéditions en Italie, mais je doute que nous soyons en mesure de le répéter cette année. Les quantités ne sont tout simplement pas là pour s'étendre à d'autres marchés ; notre priorité est de fournir suffisamment de quantités à nos clients habituels », conclut Almaszy.

Pour plus d'informations : 
Timur Almaszy
Bart-Ex
Tél. : +48 605 466 474
office@bart-ex.com.pl 
www.Bart-Ex.com.pl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)