Situation dramatique pour les fruits à noyau en Basilicate

Les premières données sur la campagne désastreuse des fruits à noyau de 2019 dans la région de Métaponte sont disponibles et montrent que toutes les entreprises sont en difficulté en raison des conditions météo des derniers mois.

En 2018, l'OP a commercialisé plus de 2 980 tonnes d'abricots alors que, cette année, les volumes ne dépassaient guère les 905 tonnes. La situation est encore pire pour les pêches et les pêches Percoca, les volumes ayant oscillé autour de 1 160 tonnes l'an dernier alors que l'offre ne peut répondre à la demande cette année avec un niveau négatif de 330 tonnes.

« Nos partenaires ont dû faire face à deux tempêtes de grêle qui ont presque anéanti la production. La première a eu lieu en avril et a endommagé les variétés précoces, puis il y en a eu une autre le 12 mai qui a endommagé les dernières, affectant 65 % de la production totale. »

« Nous espérions obtenir des prix légèrement plus élevés que par le passé, mais les cotations n'ont pas dépassé 0,20€/kg. Une série de rassemblements ont eu lieu et des manifestations ont été organisées au cours desquelles des fruits ont été offerts gratuitement à la population. »

« Les tempêtes de grêle ont affecté les revenus de nombreuses entreprises, puisque 60 % d'entre elles sont liées aux fruits à noyau. Plusieurs compagnies avaient déjà assuré leurs récoltes, alors que d'autres ne l'avaient malheureusement pas fait. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)