Noémie Dorion, Martin Emballage :

« La demande d’emballages en bois augmente du fait que le plastique est de plus en plus mal vu »

Située dans le département des Deux-Sèvres, Martin Emballage était à l’origine une scierie familiale. Créée en 1947, elle s’est lancée à partir des années 50 dans la création de caisses à fromage. C’est dans les années 70 que l’entreprise a été transformée en fabrique d’emballages en bois léger : « Nous avons une capacité de 13 millions d’emballages à l’année, tous produits confondus. Nous faisons principalement des paniers, caisses et plateaux-repas en bois et proposons également des accessoires personnalisables afin de répondre à la demande de nos clients. Mais notre métier reste le travail des emballages en bois. Chaque client est libre de recouvrir l’emballage comme il le souhaite », raconte Noémie Dorion du département commercial de la société Martin Emballage.

80 % de l’activité de Martin Emballage se destine à l’agroalimentaire : « Nous proposons des emballages pour les fruits et légumes, les fromages, les saumons en fin d’année parmi d’autres références. Nous continuons en parallèle de nous développer sur d’autres marchés tels que l’horticulture ».

Les emballages sont utilisés dans un grand nombre de domaines d’activité et la demande augmente depuis quelques années : « Nos emballages sont utilisés à la fois comme moyen logistique pour le transport et à la fois comme packaging de produits à valeur ajoutée. Le bois vient en complément ou remplace totalement le plastique chez certain de nos clients. Grâce à nos innovations Martin est capable de proposer de réelles alternatives au plastique. Le bois reste une matière naturelle et intemporelle plébiscitée par les consommateurs. »

En termes de production, Martin Emballage s’approvisionne localement de façon à réduire son empreinte environnementale : « Nous avons bien entendu un système de récolte durable du bois. Nous ne coupons le bois que dans un rayon de 150 km autour de l’entreprise. Nous avons la chance d’être dans une région où il y a beaucoup de peupliers du Marais Poitevin. Le peuplier est coupé à l’âge de 18 ans, puis nous subventionnons et encourageons sa replantation. C’est-à-dire que pour chaque arbre coupé, nous redonnons de l’argent au populiculteur de façon à ce qu’il replante. Ce qui est également dans notre intérêt, puisqu’aujourd’hui nous exploitons pour la quatrième fois les parcelles dont nous avons pu subventionner la replantation ». 

Pour plus d’informations :
Noémie DORION
SAS Martin Emballages
29 route de Champdeniers
79400  Augé - France
Tél. : +33(0)5 49 05 77 73
Cell. : +33(0)7 72 45 03 73
www.panier-bois.com
www.tonely.fr 

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)