Marché européen de la pomme de terre (semaine 40)

Les usines françaises ont travaillé 184.000 tonnes en juillet et août 2019 soit 4 % de moins qu'en 2018

Marchés physiques européens 
récapitulatif des cours (source : NEPG) 

Belgique
message des marchés Fiwap / PCA :

Pommes de terre industrielles :
Malgré le début des récoltes l’offre globale reste limitée en raison des faibles rendements moyens observés. La demande industrielle est assez peu présente, mais plusieurs acheteurs se montrent plus actifs (usines ou négoce). L’export est plus lent, les productions locales en Pologne et en Roumanie notamment occupant la place.

Prix pour le tout venant, 35 mm+, min 60 % 50 mm+, min 360 g/5kg de PSE, vrac, fritable, départ, hors TVA, livraison directe :
Bintje : 10,00 à 12,50 €/q, selon calibre et destination ; marché ferme ;
Fontane et Challenger : 10,00 à 11,00 €/q, marché ferme.

Marchés du frais : L’essentiel des approvisionnements a lieu sous contrat, et les transactions libres sont (très) rares.
Les rendements sont très variables entre variétés et sous-régions, mais ils restent en moyenne sous la normale malgré l’irrigation utilisée (notamment en variétés à chair ferme). La lavabilité est globalement (très) correcte. Il reste encore de nombreuses incertitudes sur la qualité finale car plusieurs variétés ont été défanées (très) tard en vue de laisser le calibre progresser, avec à la clé des risques de développement de rhizoctone ou de gale argentée. Des PSE trop élevés sont signalés dans certaines variétés à chair ferme.

Prix indicatifs pour le tout venant, 35 mm+, départ, lavable :
Variétés à chair tendre (Challenger, Alegria, Artemis…) : 14,00 à 19,00 €/q
Variétés à chair ferme :
- De type Nicola, Franceline : 20,00 à 25,00 €/q
- De type Charlotte, Annabelle, Jazzy… : 25,00 à 30,00 €/q.

Marché à terme
EEX à Leipzig (€/q) Bintje, Agria et var. apparentées pour transfo, 40 mm+, min 60 % 50 mm +:

France
Pour l’industrie, le point bas du marché est à 10 €/q en variétés « de base » (dont Fontane et Challenger), et à 12 – 12,5 €/q en Innovator. Certains industriels sont aux achats dans un marché qualifié de stable où les cours sont reconduits à l’identique depuis plusieurs semaines. Sur les marchés du frais, les variétés à chair tendre se situent entre 18 et 25 €/q, et les chair ferme entre 30 et 45 €/q selon la lavabilité et la variété. Côté export, l’Espagne, l’Italie et les pays de l’Est sont intéressés mais 30 à 40 % des surfaces françaises seraient arrachées (estimation UNPT au 25 septembre).

Pomme de terre industrielle non lavée, vrac, départ, hTVA, Nord Seine, €/qt, min – max (moy) (RNM) :

Statistiques de transformation (source : GIPT via UNPT) : les usines françaises ont travaillé 184.000 tonnes de juillet 2019 au 31 août 2019, soit 4 % de moins que l’an dernier (-9.000 tonnes), mais 16.000 de plus qu’en 2017. Le mois de juillet a été peu actif (75.000 tonnes) au contraire du mois d’août (109.000 tonnes). 70 % des approvisionnements sont sous contrat et 25 % introduits de l’étranger.

Rendements en parcelles de référence (source : CNIPT / UNPT) : plus de 240 parcelles de pommes de terre de consommation (industrie et frais) prélevées pour la dernière fois en semaines 37 et 38 en Nord/Pas-de-Calais, Picardie, Champagne-Ardenne et Haute-Normandie : rendement moyen (toutes variétés, irrigué ou en sec) à 45,9 t/ha, soit 2,7 t de moins que la moyenne des 5 dernières années. La Haute-Normandie affiche moins de 40 t/ha en moyenne, les 3 autres zones étant à plus de 45 t/ha. L’irrigation a apporté en moyenne 8 t/ha. Les rendements en variétés féculières sont catastrophiques avec une moyenne de 40 t/ha (à 17) contre 52,6 t/ha sur 2010 – 2014 et de 42,7 /ha sur les 5 dernières années.

Pays-Bas
Peu de pression de l’offre malgré la période de récolte entamée. Mais la demande industrielle ne se bouscule pas non plus, de sorte qu’il se passe peu de choses effectives. Les cours restent calés entre 10 et 12,50 €/q en variétés industrielles de base. Agria et variétés du même segment décrochent des prix plus élevés (jusque 15 €/q). Le commerce intérieur (actions de promotion dans la distribution) tourne bien sur base de prix au producteur variant entre 13 et 24 €/q (variétés à chair tendre essentiellement). L’export (Afrique et Europe de l’Est) est assez actif sur base de 16 à 18 € (calibré en sacs/big-bags départ préparateur).

Cotation PotatoNL : voir aussi sur www.potatonl.com 

Allemagne
La grande distribution a été extrêmement active ces 2 dernières semaines avec ses « Sonderaktionen » (actions spéciales) en vue de dynamiser les ventes en ce début d’automne. Les prix très bas – de 0,33 à 0,36 €/kg – devraient permettre de stimuler les ventes et la consommation. On remarque aussi des sacs ou sachets toujours plus petits (les sacs de 15 kg ont fait place aux 10 kg, les sachets de 2,5 kg au 2,0 ou 1,5 kg…).  Marché du frais en légère baisse, avec chairs fermes à 19,50 €/q (contre 19,67 €/q) la semaine passée et chairs tendres & farineuses à 18,38 €/q (contre 18,50 €/q). Toujours une demande de l’Est et du Sud-est de l’Europe.

Marché de la transformation : cotations stables : Fontane / Challenger à 11,25 - 11,75 €/q, Zorba entre 11,25 et 11,75 €/q et Innovator entre 11,75 et 12,25 €/q.

Pommes de terre bio : cours des bio rendues autour de 65,00 – 67,00 €/q reconduits. La récolte des bio est quasiment finie, la demande en ce début d’automne moins animée qu’espérée, suite notamment aux importantes réclames faites pour les conventionnelles.

Grande-Bretagne
Prix moyen AHDB marchés libres semaine 38 (se terminant le 21/09) : 15,44 €/q (contre 15,37 €/q (toutes variétés tous marchés confondus) en semaine 37).

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)