Les nuciculteurs vont enfin savoir si la saison sera bonne

La récolte 2019 de la noix AOP de Grenoble a débuté le 2 octobre. Actuellement, nul ne sait si les intempéries du printemps et de l’été auront des répercussions catastrophiques sur la récolte. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Yves Borel, président du Comité interprofessionnel de la noix de Grenoble (CING) à la radio France Bleu. Seuls les premiers « secouages » permettront de faire une première estimation.

« On va voir les dégâts dans les jours qui viennent, explique Yves Borel, puisqu'il est compliqué de faire une estimation ». Certaines noix sont tombées à terre mais il est difficile de savoir dans quel état se trouve l’intérieur du brou (l'enveloppe de la noix) par rapport à celles qui sont restées sur les branches.

Pour l’instant, les estimations prévoit des pertes avoisinant 10 et 50% selon les secteurs touchés. En effet, certains vergers ont été presque totalement détruits par endroit alors que d’autres sont intacts. Les producteurs ont aussi noté « un jaunissement prématuré des noyers, des chutes de feuilles et des noix qui mûrissent très difficilement ». 

Pour être commercialisées en AOP, il faut rappeler que les noix doivent également avoir un diamètre compris entre 28 et 38 mm.

 

Source : francebleu.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)