Fin de la campagne en Estrémadure

« Le rebond des prix des tomates devrait se poursuivre »

« Les courgettes et les poivrons ne vont pas remplacer les tomates, surtout celles destinées à l'industrie de transformation. Il est vrai qu'il y a eu une certaine offre excédentaire dans le monde entier au cours des dernières campagnes, mais un certain équilibre est en train d'être rétabli », déclare Domingo Fernández, président de l'Association des coopératives agricoles d'Estrémadure (Acopaex).

Bien que le secteur évoque les menaces qui pèsent sur les tomates fraîches espagnoles, telles que la Tuta absoluta ou les coûts de production élevés, les volumes restent stables, en particulier ceux des tomates industrielles.

L'Estrémadure a terminé sa campagne de tomates il y a quelques jours avec une production en hausse de 5 à 10 % par rapport à l'année dernière. « Le bilan est positif parce que tout a été récolté ; nous n'avons rien perdu à cause de l'impact des précipitations, contrairement à 2018. Aujourd'hui, cependant, nous avons besoin de pluie », affirme Domingo Fernández. « Si les tomates mûres sont mouillées par la pluie, elles se gâtent. Cette saison, nous avons eu une production de bonne qualité, principalement en raison d'un été un peu plus chaud. Sur les 23 000 hectares de cultures de tomates en pleine terre, nous n'avons rien perdu », déclare le président d'Acopaex.

Comme les prix dans le secteur de la transformation sont meilleurs qu'à la même époque l'an dernier, Domingo affirme que nous pouvons parler d'un net rebond. « Il est vrai que cela dépend de chacune des spécialités, mais les prix se sont redressés. Jusqu'à tout récemment, ils étaient faibles, mais ils sont maintenant en hausse en raison de la pénurie de stocks. Le solde sera récupéré petit à petit », explique Domingo, ajoutant que l'Italie ou le Portugal aura une production plus faible cette année.

80 % des tomates espagnoles sont cultivées en Estrémadure et le reste en Andalousie et sont exportées dans toute l'Europe. « L'Allemagne reste l'un des plus gros consommateurs européens. Bien sûr, le Royaume-Uni est un consommateur important et le Brexit ne changera pas ses habitudes, de sorte qu'il continuera probablement à exiger des tomates d'Estrémadure. Nous espérons que la bureaucratie nécessaire pour exporter ne compliquera pas les négociations et n'augmentera pas inutilement le prix final », a déclaré Domingo Fernández.

Selon Acopaex, la concurrence actuelle reste une menace. C'est le cas de pays comme la Chine, qui sont en concurrence avec l'avantage de ne pas être soumis aux mêmes normes de qualité. « Les tomates espagnoles sont d'excellente qualité ; si nous choisissons les bonnes variétés, nous aurons toujours un marché, malgré des obstacles comme les difficultés logistiques. Le fait d'être dans le sud de l'Europe est un avantage climatique, mais il n'est pas aussi avantageux sur le plan logistique. Et le transport peut rendre le produit final très cher, c'est un fait. »

« Les tomates destinées à la transformation sont récoltées avec des moissonneuses et, compte tenu de la technologie américaine, qui en fait des leaders, la concurrence est difficile. Cependant, nous avons un avantage : ils ne peuvent pas vendre à l'étranger en raison des limites du taux de change actuel. Il y a une lacune pour les tomates espagnoles », explique Domingo Fernández.


Domingo Fernández, président ; Juan Francisco Blanco, directeur.

« La consommation de produits biologiques continuera de croître, mais nous ne devons pas perdre de vue le fait que l'écart de prix continue d'avoir un effet dissuasif sur la consommation », déclare Domingo Fernández.

Pour cette saison, le rendement est estimé à 95.000 kilos par hectare, soit environ 5.000 de plus par hectare que l'an dernier, selon Acopaex.

Pour plus d'informations : 
Acopaex
Paseo de los Rosales, 43
06800 Mérida, Badajoz. Spain
Tél. : +34 924 37 24 11 
acopaex@acopaex.es 
www.acopaex.es 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)