Marché européen de la pomme de terre (semaine 42)

Belgique : les exportateurs restent bien actifs vers diverses destinations

Marchés physiques européens
Récapitulatif des cours (source : NEPG) :

Belgique 
Message des marchés Fiwap / PCA : 

Pommes de terre industrielles : le marché industriel semble bouger cette semaine, avec davantage de demande industrielle (plusieurs usines sont activement à l’achat) face à l’offre relativement faible (la majorité des producteurs donne la priorité au stockage). L’export reste aussi demandeur (Europe de l’Est, Europe du Sud). Prix pour le tout venant, 35 mm+, min 60 % 50 mm+, min 360 g/5kg de PSE, vrac, fritable, départ, hors TVA, livraison directe :

Bintje : 11,00 à 12,50 €/q, selon calibre et destination ; marché ferme ;

Fontane : 11,00 – 12,50 €/q, marché ferme ;

Challenger : 11,00 à 12,50 €/q, marché ferme.


Plant de Bintje : Plant hollandais, classe A, rendu mars 2020, par 10 tonnes, en big-bags, hTVA : très peu de commerce par manque de demande :
Calibre 28 - 35 mm : 60,00 – 62,00 €/q
Calibre 35 – 45 mm : 40,00 – 42,00 €/q

Marché à terme
EEX à Leipzig (€/q) Bintje, Agria et var. apparentées pour transfo, 40 mm+, min 60 % 50 mm +:


NC = non coté (place boursière fermée).

France
Pour l’industrie, le raffermissement des prix s’est confirmé dans des fourchettes assez larges de 10,00 à 12,50 €/q pour l’industrie, avec (très) peu d’offre. Les producteurs privilégient l’arrachage, quand ils le peuvent, entre les averses. A l’export, l’Espagne reste présente, mais aussi les pays de l’Est et l’Italie, même si les concrétisations ne sont pas encore nombreuses. Sur les marchés intérieurs du frais, les prix sont stables à haussiers, entre 19 et 27 €/q en variétés à chair tendre, et 30 à 45 €/q en chairs fermes.

Au champ, 60 à 65 % des surfaces françaises seraient arrachées (estimation UNPT au 09 octobre), contre 85 % à la même date l’an dernier. La Champagne est quasi terminée, la Picardie serait à 2/3 récoltée, le Nord-Pas-de-Calais en serait à 25 %. Selon les régions, les chantiers ont été ralentis voire arrêtés la semaine passée et les conditions de récolte se sont dégradées.

Pomme de terre industrielle non lavée, vrac, départ, hTVA, Nord Seine, €/qt, min – max (moy) (RNM) :

Agreste revoit à la baisse sa prévision de production : Agreste a diminué d’1 tonne son estimation du rendement hollandais moyen à 42,2 t/ha (toutes pdt confondues, y compris les plants), soit 5 % de moins que la moyenne des 5 dernières années. La production brute hollandaise est ainsi estimée à 6,4 millions de tonnes en hausse de 438.000 tonnes par rapport à l’an dernier, principalement en raison de la hausse des surfaces à 152.000 ha.

Pays-Bas
Les transactions réelles et les cotations montrent une nette fermeté des marchés et une hausse des cours pour plusieurs catégories, sous l’effet entre autres de l’export qui reste dynamique. Les variétés de base (dont Bintje) se situent entre 11 et 15 €/q (40 mm+) selon destination industrie ou export), tandis qu’Agria atteint 17,00 €/q pour le marché intérieur (40 mm+). Les exportateurs restent bien actifs vers diverses destinations (Pologne, Roumanie, Hongrie, Tchéquie, et Afrique de l’Ouest) avec des prix un peu en hausse à 17 – 20 €/q calibré en sacs départ.

Les arrachages ont eu lieu entre les averses la semaine passée, et principalement pour livraison immédiate. De l’ordre de 20 % seulement des surfaces hollandaises étaient récoltées au 11 octobre. 

Cotation PotatoNL : voir aussi sur www.potatonl.com 

Allemagne
Les récoltes ont été retardées voir empêchées Bundesweit (à travers la République fédérale) la semaine passée à cause des précipitations. Depuis lors, cela a repris et ça avance ! Grâce à l’irrigation, les arrachages avaient pu commencer sans attendre les pluies et sont – par exemple - à 3/4 finies chez nos voisins rhénans.

Marché du frais en légère baisse, avec chairs fermes à 19,17 €/q (contre 19,50 €/q) la semaine passée et chairs tendres & farineuses à 18,13 €/q (contre 18,38 €/q). Toujours une bonne demande de l’Est et du Sud-est de l’Europe, avec des volumes conséquents qui partent…
Marché de la transformation : cotations inchangées en Fontane / Challenger à 11,50 – 12,00 €/q, et plus fermes en Innovator entre 12,50 et 13,00 €/q (contre 12,25 – 12,75 €/q).

Pommes de terre bio : cours des bios rendues autour de 65,00 – 67,00 €/q reconduits. La récolte des bios est quasi finie, la production brute est légèrement inférieure à la moyenne. On s’attend à ce que la production nette soit plus basse, notamment à cause de problèmes réguliers de dégâts de taupins. En juillet – août la consommation des bios était en progression de 9 % par rapport à la même période en 2018. De janvier à août, la consommation a été 28 % plus élevée que pour les 8 premiers mois de 2018. 

*En période de départ champs, il faut retirer 1,00 €/q à ces prix pour frais de triage 

Grande-Bretagne
Prix moyen AHDB marchés libres semaine 40 (se terminant le 05/10) : 13,61 €/q (contre 13,72 €/q (toutes variétés tous marchés confondus) en semaine 39).

Au 1er octobre, environ un quart des surfaces étaient récoltées (source : AHDB), les chantiers étant nettement plus avancés dans l’Est (plus de 40 %) que dans le Nord-Est et les Midlands (moins de 10 %). Depuis lors, les fortes pluies ont aussi interrompu les arrachages dans l’Est.

Pour plus d'informations :
FIWAP
www.fiwap.be 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)