F. Sánchez, d'Onubafruit : « Nous ne pourrions pas avoir un tel potentiel si nous n'avions pas autant de producteurs »

« Les détaillants continuent de croître et ils ont besoin de fournisseurs de plus en plus importants »

La campagne de framboise tourne à plein régime pour la coopérative de deuxième catégorie Onubafruit, une entreprise espagnole leader dans la production et la commercialisation de fruits rouges.

« Nous avons certainement les meilleures variétés de framboises sur le marché, que nous produisons exclusivement. La recherche et le développement sont essentiels pour nous, c'est pourquoi nous collaborons avec les sélectionneurs pour développer nos propres variétés exclusives de myrtilles et de fraises », explique Francisco Sánchez, directeur d'Onubafruit.

Cette campagne devrait permettre de produire plus de 13 000 tonnes de framboises exclusives, environ 40 000 tonnes de fraises encore en cours de replantation et 17 000 tonnes de myrtilles, actuellement importés jusqu'au début de la récolte espagnole. La récolte de kaki commence également en ce moment, et ce sont les plus grands producteurs de Huelva, avec plus de 10 000 tonnes par an. Environ 15 000 tonnes d'agrumes et 700 tonnes de grenades complètent sa gamme de produits.

« Nous ne pourrions pas avoir un tel potentiel si nous n'avions pas autant de producteurs ; c'est certainement l'un de nos points forts. Les chaînes de supermarchés ne cessent de croître et de s'étendre, de sorte qu'elles ont de plus en plus besoin de grands fournisseurs capables de garantir un approvisionnement fiable », explique le directeur de cette entreprise. « Nous sommes les plus grands de Huelva et nous voulons conserver ce statut. »

Ses destinations d'exportation se situent principalement en Europe, mais elles continuent également de croître sur les marchés asiatiques tels que la Chine, Singapour, Hong Kong ou la Malaisie, entre autres. « Nous attendons toujours l'approbation du protocole qui nous permettra d'expédier des kakis et des myrtilles en Chine. Je pense qu'en Espagne, le processus d'ouverture de nouveaux marchés est assez lent, comparé à d'autres pays. »

L'entreprise investit également dans l'élargissement de sa gamme de fruits exotiques. « Nous avons déjà 200 hectares d'avocats, qui seront productifs l'année prochaine, et nous étudions la culture d'autres fruits exotiques, comme la mangue, pour laquelle nous voyons beaucoup de potentiel à Huelva, ainsi que le pitaya ou le fruit du dragon », explique Francisco Sánchez.

« Nous voulons produire de plus en plus durablement. Nous sommes conscients que l'avenir en dépend. Nous commercialisons des fruits contenant moins de déchets, produits dans le respect de l'environnement. De plus, nous réduisons progressivement l'utilisation du plastique dans les contenants. »

Onubafruit présentera sa nouvelle image au salon Fruit Attraction, stand 9E11.


Pour plus d'informations : 
Onubafruit S.Coop.And.
Tél. : +34 959 540 844
vrodriguez@onubafruit.com 
www.onubafruit.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)