Bon démarrage pour le premier jour du salon Fruit Attraction

Le salon Fruit Attraction a débuté à Madrid, en Espagne, le mardi 22 octobre, avec une belle fréquentation pour cette première journée. Ce qui n'était au départ qu'une foire de producteurs espagnols a pris, au fil du temps, une dimension plus importante pour être aujourd'hui une foire de producteurs venus des quatre coins du monde. Il s'agit désormais d'un événement international qui figure dans l'agenda de tous les négociants en fruits et légumes. L'an dernier, de nombreuses réunions avaient lieu à l'extérieur grâce au beau temps mais la météo plus fraîche de cette année était moins encourageante. 


Le stand flashy de V. Ros avec Lionel Terry, Juan Pedro Beltran et Adriaan Breeuwsma.

Les exposants espagnols sont toujours majoritaires mais la représentation internationale est en constante croissance. Le salon professionnel est à peu près de la même taille que l'an dernier. De nombreux visiteurs et exposants disent apprécier le timing du salon car il coïncide avec début de la saison espagnole qui est le moment idéal pour faire des affaires. La campagne de commercialisation des agrumes est en cours. Il en va de même pour les légumes de serre, les légumes à feuilles, les kakis et les grenades. La saison des mangues quant à elle touche à sa fin et la saison de l'avocat est sur le point de commencer.

La saison actuelle comporte son lot de défis. Par exemple, les prix des légumes de serre ont commencé à grimper en flèche. La saison de l'an dernier a bien commencé, alors les semis ont commencé tôt cette année. Toutefois, le nord-ouest de l'Europe n'a pas été entravé par la chaleur de sorte que l'ensemble de l'approvisionnement a été réuni sur un seul stock. Durant la journée d'hier, lors des ventes aux enchères, des producteurs se sont mis en grève. 


Michael Holslag (Fruberica) et Ger Kingma (Hagé) connaissent bien le fonctionnement du secteur en Espagne. 

La saison des mangues espagnoles n'a pas non plus connu un bon début de saison, notamment en termes de prix. Concernant les agrumes une pénurie de produits est à déplorer. Les exportateurs ne se sont pas vraiment exprimés sur les conditions climatiques extrêmes qui ont frappé certaines régions d'Espagne (des tempêtes ont frappé Murcie, Alicante et Valence au mois de septembre). Toutefois, étant donné les inondations dans certains champs, il n'y aura sans aucun doute des pénuries, en particulier pour la laitue iceberg et le brocoli.

L'an dernier, l'expansion de la superficie consacrée à l'agriculture biologique en Espagne ne semblait pas prendre fin mais la croissance s'est maintenant légèrement ralentie. Les entreprises accordent beaucoup d'attention à l'emballage des produits. ; moins de plastique et plus d'emballages en carton chaque année. Mais de plus en plus de gens se demandent quels sont les avantages environnementaux d'une telle mesure. 

Le Fruit Attraction est plus une foire aux relations qu'une foire où des nouveautés sont présentées. L'entreprise de semences néerlandaise, Bejo, avait le nouveau brocoli à germes violets sur son stand. Un autre fournisseur de semences néerlandais, LimGroup, a présenté la nouvelle variété de fraises Limvalnera (une fraise adaptée aux zones de cultures méditerranéennes), sur le stand de la coopérative espagnole Cuna de Platero ; partenaires depuis le début. 


Fraise de Limvalnera dévoilée.

Espagne : plus axée sur le marché intérieur
Les prix sur le marché européen sont sous pression, ce qui signifie que les producteurs et exportateurs espagnols voient un potentiel croissant sur leur marché local. Les plus grandes coopératives investissent beaucoup dans la promotion de leurs produits sur ce marché. Trops le fait déjà avec des mangues. Aujourd'hui, Anecoop a dépensé 1 million d'euros pour une campagne promotionnelle à destination des kakis. C'est d'ailleurs ce qu'ils ont investi dans la DOP Kaki Ribera del Xúquer. 

Une récolte complète de kakis est attendue cette année. Elle devrait d'ailleurs avoir doublé en volume par rapport à l'an dernier. Les exportateurs espagnols ont imploré le ministère de l'Agriculture d'ouvrir de nouveaux marchés avec la Chine pour pouvoir y expédier des cerises, des myrtilles et des kakis.

Pays-Bas : toute la gamme des fruits et légumes représentée
Tous les groupes de produits néerlandais, des fruits durs aux légumes d'extérieur, des fruits rouges aux champignons, sont bien représentés sur le salon. Par rapport au salon de Berlin, il y a un peu moins de fournisseurs exposants. Selon les exposants néerlandais, l'intérêt international est élevé et il y avait plus de visiteurs africains que les autres années.

Belgique : l'accent mis sur la haute saison des fruits
La meilleure saison fruitière a commencé en Belgique, comme en témoigne l'assortiment que les exposants belges ont apporté de Belgique. Des pommes rouges aux poires rouges en passant par les dernières variétés Club jusqu'à la Conférence. Ils disposent également d'un assortiment varié de légumes d'hiver et des tomates de toutes les couleurs et de tous les calibres. 

France : une grande satisfaction 
Les exposants français sont très satisfaits de Fruit Attraction cette année. Ils étaient d'ailleurs très occupés en ce premier jour, surtout l'après-midi. Il y a aussi eu de nombreuses occasions de rencontres lors du salon. Les pomiculteurs et les exportateurs sont satisfaits du calendrier de la foire. C'est également vrai pour les commerçants de pommes de terre.

Italie : intérêt des visiteurs indiens
Les exposants italiens sont également satisfaits. Les visiteurs indiens ont manifesté beaucoup d'intérêt quant aux stands italiens. En Espagne, les exportateurs italiens vendent principalement des pommes, des kiwis et des poires. Frederico Milanese de Jingold et Stefano Pezzo de Fruitimprese comparent le Fruit Attraction au PMA. Ils admettent qu'on accorde beaucoup d'attention aux producteurs aux États-Unis. Ils pensent que les revenus des agriculteurs devraient également être pris en considération plus attentivement en Europe.

Grèce/Egypte : meilleure qualité des stands
Les exposants grecs considèrent que la première journée du salon est un succès, avec une fréquentation plus que raisonnable. Ils s'attendent toutefois à ce que la deuxième journée soit encore plus chargée et sont impressionnés par la qualité des stands par rapport à l'année dernière.

La délégation égyptienne s'est éloignée de ses stands en bois classiques relativement ennuyeux au profit de la couleur et du contenu, ce qui donne à leur stand beaucoup plus de caractère. 


Boaz Oosthoek de Koppert Biological Systems. 

La deuxième journée du Fruit Attraction a commencé à 9h30 et se terminera à 19h00. FreshPlaza publiera un reportage photo de l'événement ce vendredi.


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)