Deuxième journée du Fruit Attraction : fréquentation élevée avec de nombreux visiteurs internationaux

Comme prévu, la deuxième journée du Fruit Attraction a été encore plus chargée que la première. Les nombreux exposants internationaux étaient très satisfaits de la qualité des visiteurs, et malgré le temps particulièrement maussade, les allées étaient pleines dès l'ouverture des portes, à 9h30. 

La participation de l'Espagne à cet événement est considérable pourtant, la majorité des entreprises ne s'est pas concentrée sur le marché espagnol. De surcroît, nombreux visiteurs originaires d'autres pays du sud de l'Europe étaient présents à la foire madrilène, sans oublier l'Asie et notamment l'Inde. 

La première réunion du Groupe sur les raisins de table a également eu lieu hier au salon professionnel. L'Espagne, l'Italie, le Portugal et la France y ont participé. 


L'équipe de Santa Eulalia de Murcie, Espagne qui fête cette année ses 25 ans. Le hollandais Thomas Bos, deuxième en partant de la droite

Espagne : la part de l'agriculture biologique augmente chaque année
La deuxième journée du Fruit Attraction a été la plus riche en événements et notamment en réunions et conférences de presse. Certains exposants espagnols ont déclaré qu'ils ne seraient pas présents à Berlin l'année prochaine car ils bénéficient d'une exposition suffisante avec le Fruit Attraction.

La tempête Dana a frappé les producteurs de Catalogne, de Valence et de Murcie le premier jour du salon. Cela n'a toutefois pas eu d'effet négatif sur leurs cultures. Les fruits espagnols ont pu bénéficier d'un grand intérêt de la part des visiteurs venus de l'Inde et de Singapour.

Les entreprises investissent également massivement dans des solutions visant à réduire l'utilisation du plastique. La part de la production biologique du pays augmente également chaque année.

Pays-Bas : Berlin et Madrid des villes importantes pour le secteur
Des comparaisons sont souvent faites entre le Fruit Attraction et le Fruit Logistica à Berlin mais les exposants néerlandais sont convaincus que les deux salons sont importants et complémentaires pour le secteur. 

Le calendrier d'organisation des deux salon est de plus en plus attractif pour les entreprises, qui souhaitent participer à la fois au Fruit Logistica et à la fois au Fruit Attraction. Pour certaines ce n'est pas possible, mais d'autres envisagent toutefois d'alterner entre Madrid et Berlin.

Belgique : moins de plastique, plus de carton
Les exposants belges ne se concentrent pas seulement sur leur vaste assortiment de légumes d'hiver et de fruits de saison. Cette année, l'attention se porte également sur la présentation de nouvelles solutions d'emballage. La tendance vers moins de plastique et plus de carton ne fait que croître.

De nombreuses entreprises belges y consacrent des efforts considérables. Les exposants se sont également montrés très satisfaits du deuxième jour ; ils ont à peine eu le temps de s'installer le matin, les visiteurs ayant afflué vers les stands dès l'ouverture.  

Diederik Kalff, Daan van der Giessen et Joel Versteeg de SanLucar.

France : de nombreux nouveaux exposants français
Selon les exposants français, la deuxième journée du Fruit Attraction a été extrêmement chargée, plus que la veille. De nombreuses personnes ont visité les stands français, et beaucoup d'affaires ont été conclues. L'atmosphère, la taille et le timing du salon sont des expériences positives. Beaucoup de nouveaux exposants français étaient également présents. 


Dominique Monfraix et Christophe Ochs d'Albafruit


L'équipe de Blue Whale


L'équipe de Perlim-Meylim


Guillaume Liesch de Champ'Pom

Italie : forte demande pour les pommes et les kiwis
Les exposants italiens se réjouissent de la progression du Fruit Attraction. L'un d'eux a même affirmé qu'il ne s'attendait pas à autant de visiteurs internationaux. « Nous avons établi d'excellents contacts avec des importateurs non seulement de l'Inde mais aussi du Moyen-Orient et notamment avec l'Arabie saoudite. Il y a une forte demande pour les pommes et les kiwis. »

Lors du salon, un fabricant de machines a signé un contrat avec une entreprise du Sud-Soudan. Ce type d'interaction témoigne du caractère international de l'événement.

Chine : focus sur la technologie
La présence chinoise n'était pas très importante à Madrid cette année, néanmoins, les exposants présents sont ravis des deux premiers jours. Les détenteurs de stands comme les visiteurs ont manifesté un grand intérêt pour cette nouvelle technologie. 

Turquie : projets d'un pavillon turc l'année prochaine
Les représentants turcs étaient ravis de l'activité intense du deuxième jour et ont l'intention d'organiser un grand pavillon turc - similaire au Fruit Logistica - l'année prochaine.


L'équipe de FreshPlaza


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)