Stephan van Marrewijk, Vicasol :

« Le mois d'octobre toujours dramatique pour les légumes de serre espagnols »

Les producteurs de légumes de serre espagnols sont arrivés sur le marché un peu plus tôt cette année et une large gamme de produits néerlandais est déjà présente, la situation du marché est donc difficile.

« Nous avons eu du beau temps pendant longtemps. Jusqu'à récemment, les températures diurnes se situaient entre 26 et 28°C. Les nuits étaient encore chaudes, d'après Stephan van Marrewijk qui travaille depuis douze ans dans le département des ventes de Vicasol, un grossiste espagnol de produits frais.



« Depuis, le temps a commencé à se refroidir. Espérons que les prix vont s'animer. Ce mois d'octobre est encore dramatique. Cette année, il y a beaucoup de chevauchement de produits. » 

« C'est vraiment dommage. Lorsqu'il y a une telle concurrence, il n'y a pas de gagnant. Cette situation se résoudra d'elle-même bientôt une fois que le produit néerlandais ne sera plus sur le marché », explique Stephan.

Ensemble, les agriculteurs de Vicasol ont une superficie de 1 700 hectares. Il n'y a pas eu de changements majeurs dans les produits sur cette superficie cette année. « Nous avons un peu plus d'aubergines et de courgettes mais cette augmentation n'affecte pas les autres produits. » 

« La superficie de tomates est restée la même. Nous avons aussi quelques autres produits de spécialité. Nous nous concentrons, par exemple, sur les petits poivrons sans pépins et les tomates de différentes couleurs », explique Stephan.



La superficie consacrée à l'agriculture biologique a de nouveau augmenté cette année. Cette croissance n'est toutefois pas aussi forte que les années précédentes. « L'an dernier, l'offre et la demande de légumes biologiques n'étaient pas toujours très bien équilibrées. » 

« Il y avait trop d'un produit et pas assez d'un autre. Cette année, nous avons mieux aligné les volumes, à l'avance, avec nos clients. Notre superficie totale consacrée à l'agriculture biologique s'élève maintenant à 162 hectares ».

Vicasol exporte ses légumes de serre vers divers marchés et notamment de la France, du Royaume-Uni et de l'Allemagne. Ils expédient également leurs produits dans les pays d'Europe de l'Est.

« Cette part est passée de 9 à 14 %. En été, nous avons de nombreux programmes avec des supermarchés espagnols. Nous pouvons donc aussi nous mettre d'accord sur un plus grand nombre de programmes d'hiver. C'est parfait pour les marchés qui ne sont pas adaptés à l'exportation », indique Stephan.

La demande des supermarchés pour moins de plastique est un développement significatif. « On en parle beaucoup, mais ça doit rester faisable. Le plastique augmente la durée de conservation de certains produits. Pas de plastique signifie que les supermarchés doivent vendre leurs légumes plus vite. » 

Selon Stephan, les coopératives ont un bel avenir. « Vicasol existe depuis 40 ans. Bien sûr, nous avons nos luttes quotidiennes contre les enchères. L'avantage des coopératives, c'est qu'elles défendent à 100 % les intérêts de leurs producteurs. » 

« Nous n'avons presque pas de frais généraux. En un an, nous vendons environ 250 millions de kg de légumes de serre avec une équipe de vente de six personnes », conclut Stephan.

Pour plus d'informations :
Stephan van Marrewijk
Vicasol
04738 Puebla de Vicar, Almería, Espagne
Tél. : +34 (0) 950 553 200
stephan@vicasol.com  
www.vicasol.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)