La méfiance perdure après Lubrizol

Plus d’un mois après l’incendie de l’usine Lubrizol, alors que les maraîchers ont à nouveau le droit de vendre leurs produits, les clients eux sont réticents à consommer local.

« On a eu trois semaines vraiment compliquées où on était presque à l'arrêt, autour de -80 % d'activité. Là, on est en train de remonter progressivement à -40, -50 %. Malgré tout, on est toujours en pertes »,  explique Baptiste Mégard, producteur de poireaux.

Les clients se méfient encore des effets que pourraient leur causer les produits locaux. Seuls les primeurs qui ont renoncé à s'approvisionner localement n'ont pas souffert de l'effet Lubrizol. 

 


Source : francetvinfo.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)