« Nos cerises peuvent arriver à destination 36 à 48 heures après avoir été cueillies »

La dernière saison de la cerise en Hongrie a été très difficile ; les changements climatiques posent un véritable défi et un exportateur a décidé d'investir pour faire en sorte que la prochaine saison soit plus rentable. Grâce à la couverture en plastique, les pertes devraient diminuer et par la même occasion augmenter efficacement le rendement total.

Bien que la saison des cerises en Hongrie soit terminée depuis un certain temps, l'exportateur hongrois MediFruct se prépare déjà pour la saison 2020. Peter Kelemen, consultant pour l'entreprise, affirme que la saison précédente a posé beaucoup de problèmes. « La saison 2019 a été très difficile, surtout à cause de la météo. A côté des gelées printanières, nous avons également remarqué un changement de climat ; nous voyons de plus en plus de pluies venir du Sud. En mai et juin, nous avons dû faire face à des précipitations de 200 à 400 mm, c'est du jamais vu! »

Les défis météorologiques ont entraîné une baisse des volumes pour MediFruct. « La pluie nous a pris environ 100 tonnes de fruits. Nous essayons d'augmenter notre volume de production, mais il est également important de réduire les pertes dues aux conditions météorologiques. Pour y parvenir, nous avons investi dans des couvertures de pluie, ce qui devrait, espérons-le, nous donner un peu plus de sécurité. Au cours des trois prochaines saisons, nous espérons couvrir environ 25 à 30 hectares. Ce que nous avons appris, c'est qu'il est impossible de cultiver des cerises sans protection tout en réalisant un profit », déclare Kelemen.

MediFruct exportait ses cerises vers la Russie, mais depuis l'embargo, ce n'est plus possible. Heureusement, l'entreprise a trouvé d'autres marchés. « Nous approvisionnons beaucoup de détaillants hongrois, mais en termes d'exportation, nos principaux marchés sont l'Allemagne et l'Autriche. À l'avenir, il est possible que nous commencions à nous tourner vers l'Extrême-Orient, mais pour l'instant, notre production n'est pas assez élevée pour justifier l'exploration de ces marchés. Avec nos marchés actuels, nous avons toutefois un avantage significatif sur nos concurrents. Contrairement à la Grèce et à la Turquie, nous sommes si proches de nos marchés que nous pouvons avoir nos cerises à destination dans les 36 à 48 heures suivant leur cueillette, ce qui assure une fraîcheur maximale pour le consommateur final ; c'est important pour un produit comme les cerises.  »

La prochaine saison des cerises en Hongrie débutera dans la seconde moitié de mai 2020, lorsque les variétés précoces seront disponibles.

Pour plus d'informations : 
Peter Kelemen
MediFruct
Tél. : +36 30 336 4775
Peter.Kelemen@agroconsulting.hu 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)