Le Glyphosate n’est déjà plus utilisé dans les vergers du Limousin

Un rapport du gouvernement fait état des larges coûts engendrés par l’abandon du glysophate, entre 50 et 150 euros de plus à l'hectare selon les productions. 

Les producteurs de pommes du Limousin ont déjà eu à payer le prix de ce changement. Beaucoup ont déjà décidé de ne plus utiliser l'herbicide qui sera totalement interdit en 2023. La plupart ont dû passer au désherbage mécanique, « 70 % des surfaces de l'AOP sont déjà passées à cette méthode », précise Laurent Rougerie, président de l'AOP Pommes du Limousin.

Alain Maze, un producteur, a déjà interdit l’usage de ce produit sur son exploitation. Pour compenser, il emploie deux machines, l'une de 18 000 euros et l'autre de 25 000 euros. « Antérieurement lorsqu'on appliquait des herbicides chimiques on était en gros à 2 passages d'une heure et demie en tracteur. Aujourd'hui c'est 6 passages d'une heure et demie ». Cela représente un surcoût de 10 %, soit 4 centimes de plus par kilo de pommes AOP. « Ça va réduire nos marges une fois de plus », explique Alain Maze.

 


Source : francebleu.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)