Les dommages causés aux vergers de pommes de Batlow doivent encore être évalués après l'incendie dévastateur qui a frappé la ville

Bien que l'ampleur des feux de brousse de la fin de semaine dernière reste à évaluer, il semble que les pomiculteurs de la ville de Batlow, en Nouvelle-Galles du Sud, aient échappé à des dommages importants.

L'incendie a détruit au moins 20 maisons résidentielles, des entreprises et des infrastructures de la ville, et a coûté la vie à un homme qui participait au sauvetage des propriétés dans la ville de South West Slopes.

Le Conseil de Snowy Valley a confirmé, dès lundi après-midi, que la route de Batlow restait fermée à toute circulation ; par conséquent, les résidents et les propriétaires de terrains ou de maisons ayant évacué la ville n'ont pas eu accès à la zone pour constater les dégâts.

Une photo du panneau « Bienvenue à Batlow », prise par un reporter à l'intérieur de la zone de feu, montre à quel point les flammes étaient proches ; de la terre brûlée à quelques mètres des pommiers.

Photo sur Twitter légendée : « Que diriez-vous d'un peu de positivité. On dirait que des pommes Batlow ont été sauvées ! » (source : @ABCcameramatt)

La grande entreprise de production Montague possède 75 hectares de vergers de pommes dans la ville, cultivant 206 000 arbres produisant des pommes JAZZ™, Red Delicious, Envy™, Ambrosia™, Gala et Eve™. Une déclaration faite aujourd'hui a confirmé que les dommages étaient mineurs.

« Le verger compte plus de 200 000 pommiers, mais a subi des dommages à moins de 5 000 arbres à la limite de la propriété parce que les incendies ont été en grande partie contenus dans les zones situées à l'extérieur des blocs de vergers », a déclaré le directeur général Scott Montague.

Plus important encore, tout le personnel de Montague a été évacué avant l'arrivée du feu et aucun blessé n'a été signalé. M. Montague indique que même si ces pertes ont un impact sur l'approvisionnement en pommes, une importante récolte de haute qualité de la région de Batlow sera disponible pour la vente dans toute l'Australie au cours de la prochaine saison.

« L'équipe de Montague travaillera avec l'industrie locale pour réparer les dommages et se concentrer sur la production d'une excellente récolte de pommes au cours de la prochaine saison. Nous travaillons avec l'industrie pomicole australienne et tous les pomiculteurs pour estimer les rendements de la saison à venir. »

Photo sur Twitter : L'ancien hôpital de Batlow, perdu dans l'incendie. (Source : James Zimmerman/@AndrewRLP)

Il a chaleureusement remercié et a montré toute sa gratitude au personnel, à la collectivité locale, au Service d'incendie rural de la NGS et aux travailleurs des services d'urgence pour leurs efforts en vue de protéger les biens et les maisons de la région.

« Bien que certains vergers et bâtiments de la grande région de Batlow aient subi de graves dommages, nous sommes reconnaissants que de nombreux bâtiments et maisons de la ville et du district de Batlow aient été en grande partie sauvés », a déclaré M. Montague. « Nos pensées se tournent vers les habitants ayant perdu des biens et à la personne ayant tragiquement perdu la vie. Nous nous sommes engagés à soutenir le rétablissement de la région ».

Ailleurs, Brad Harvey, un habitant de Batlow, a déclaré au Weekly Times qu'environ 12 hectares du verger de pommes de son père avaient été perdus dans l'incendie et qu'il était difficile d'avoir une véritable certitude quant à l'étendue des dégâts dans la région, et ce jusqu'à ce que la fumée se dissipe.

Histoire similaire pour un collègue producteur, Greg Mouat, qui a été évacué dans une ville voisine la semaine dernière. Il n'a pas pu retourner sur le verger mais a déclaré à l'émission Radio National Breakfast sur ABC avec Tom Tilley qu'il était au courant des dommages causés à ses hangars et à ses filets de protection  - heureusement, sa maison va bien.

« La maison et la remise ne sont pas très éloignées l'une de l'autre, alors nous pensons qu'il y a dû y avoir une intervention du Service d'incendie rural (SRI) pour empêcher la maison de partir en fumée. Donc elle est sauvée et nous sommes vraiment reconnaissants pour cela. Les vergers c'est autre chose, et nous ne savons tout simplement pas quelle sera l'étendue des dommages et le nettoyage nécessaire. Cela n'arrivera pas du jour au lendemain, ce sera un long processus. Le plus gros problème sera le nettoyage, puis de s'assurer que nous avons suffisamment de liquidités pour tenir jusqu'à la récolte à la mi-février, qui commencera avec les pommes Gala, puis se poursuivra jusque début mai avec les Pink Lady. »

Photo sur Twitter : La grosse pomme rouge de Batlow, toujours aussi provocante (Source : James Zimmerman/@AndrewRLP)

Batlow est le siège de l'emblème de la « Grosse Pomme », laquelle a à peine souffert d'une égratignure mais la ville a perdu d'autres infrastructures vitales. M. Mouat a déclaré à ABC qu'il avait des sentiments mitigés quant à son retour.

« C'est vraiment un événement sans précédent, c'est juste très difficile à comprendre vraiment. Même si j'ai hâte de retourner là-bas, il y a une certaine crainte par rapport à ce qu'on pourrait découvrir. »

PDG de l'organisme de l'industrie de pointe Apple & Pear Australia Limited (APAL), Phil Turnbull a envoyé ses pensées à ceux qui ont été touchés, non seulement à Batlow mais aussi dans deux autres régions victimes des incendies à savoir Adelaide Hills (SA) un peu avant Noël et Bilpin (NSW) touchée le week-end dernier.

« L'industrie de la pomme et de la poire a été confrontée à un grand nombre de défis au cours des 12 derniers mois. Outre les incendies, il y a la sécheresse persistante, les tempêtes de grêle, les dégâts causés par les oiseaux ainsi que la chaleur excessive », a déclaré M. Turnbull. « Mais cette période a également été marquée par la résilience et la bonne volonté de tout le monde dans l'industrie. Beaucoup de travail doit être fait au cours des prochaines semaines pour que l'industrie puisse recevoir le soutien dont elle a besoin et qu'elle se remette sur pied. L'APAL en particulier travaillera en étroite collaboration avec nos homologues des États, afin de soutenir et de représenter les besoins des producteurs, des régions et de l'industrie. »

L'Australie-Méridionale a signalé qu'environ 25 hectares avaient été endommagés, certains producteurs étant plus touchés que d'autres. Bilpin, dans les Blue Mountains, a signalé des incendies importants, mais dans plusieurs cas, les incendies ont été maintenus à l'écart des principaux vergers, les dommages se produisant sur le périmètre des vergers.

L'APAL demande aux producteurs et aux intervenants de l'industrie ayant besoin de soutien pendant cette période de composer le (03) 9329 3511.


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)