Les syndicats se montrent inquiets face aux caisses en libre-service

Le New York Times vient de publier un rapport qui révèle que les syndicats français sont de plus en plus inquiets face à l’essor des caisses en libre-service et du commerce électronique.

Avec la montée du commerce par internet, les habitudes des consommateurs ont changé. Aujourd’hui, ils ne veulent plus avoir à respecter des heures d’ouvertures. Si la législation française du travail empêche la majorité des travailleurs des magasins du pays de travailler après 13 heures le dimanche, les caisses automatiques viennent de plus en plus prendre le relais.

Plusieurs magasins utilisent ainsi des lignes de libre-paiement et des agents de sécurité, qui ne sont pas soumis à la même contrainte horaire que les autres employés du magasin, pour ouvrir après 13h00 le dimanche.

Plusieurs syndicats ont montré leur désaccord avec ces mesures. « S’ils changent cela, la société française changera. Et si les caissiers automatisés se normalisent, cela aura un impact catastrophique sur les travailleurs », expliquait Patrice Auvinet, chef de la Confédération générale du travail à Angers. Ils estiment que cela finira par coûter des emplois et que cette transition est une évolution vers un consumérisme plus à l’américaine.

Le Groupe Casino a déjà étendu les ouvertures du dimanche à plus de 20 autres sites. « Le monde change et nous sommes dans un environnement très compétitif », a déclaré Sébastien Corrado, responsable marketing du Groupe Casino. « Internet n’a pas de frontières, nous devons donc nous adapter à de nouveaux modes de consommation qui nous permettent de rester dans le jeu et de gagner ».

 

Source : actu-economie.com/


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)