Echauffourées dans un procès autour du chlordécone

A Fort-de-France, des échauffourées ont éclaté devant le parvis du tribunal correctionnel entre les forces de l'ordre et plusieurs militants anti-chlordécone.

En novembre, sept militants avaient été interpellés suite à une manifestation dans un magasin autour du chlordécone. Le pesticide ayant infiltré les sols antillais est suspecté d'être à l'origine de cancers de la prostate qui sévissent sur l’île. De nombreuses personnes accusent les propriétaires des centres commerciaux d'être à l'origine de la pollution au chlordécone, un pesticide utilisé dans les bananeraies de 1972 à 1993. Les sept militants avaient été placés en garde à vue, et trois d'entre eux placés sous contrôle judiciaire.

Le procès devait se tenir mardi mais des dizaines de soutiens ont manifesté jusqu'au tribunal. La tension est montée et, suite à un tir de gaz lacrymogène, la foule a répondu en jetant des pierres et des cocktails Molotov.

« Des individus ont tenté de pénétrer de force au sein du tribunal judiciaire et ont jeté des projectiles à l'encontre des forces de l'ordre », a déclaré le préfet de Martinique Franck Robine dans un communiqué. « Face à cette violence, la police nationale a été conduite à utiliser la force pour rétablir l'ordre », a-t-il ajouté, déplorant « ces actes intolérables et les agissements des manifestants qui se livrent à ces violences.

A l’intérieur du tribunal, les avocats de la défense ont demandé le renvoi de l'affaire en raison de la grève de leur barreau contre la réforme des retraites et de la nécessité de pouvoir plaider dans une ambiance sereine. Ils ont aussi critiqué l'organisation du tribunal en matière de sécurité. Après délibération, le président du tribunal a renvoyé l'affaire au 3 juin et décidé la levée des trois contrôles judiciaires.

 


Source : ouest-france.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)