Javier Fernández, de Tropical Millenium :

« Les mangues ont un plus grand potentiel que les avocats »

La société Tropical Millenium, basée à Malaga, fournit toute l'année des avocats, des mangues, des papayes et des pitayas. Le pitaya, également connu sous le nom de fruit du dragon, est la dernière nouveauté de l'entreprise et est principalement vendu sur les marchés européens, en particulier en Espagne, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne.


Plantations appartenant à l'entreprise andalouse de cultures tropicales. 

Depuis quelques années, les fruits tropicaux connaissent un boom tant au niveau de la consommation que de la production. L'avocat est, de loin, le produit qui a connu la plus forte croissance, et il ne semble pas que la limite soit atteinte à court ou moyen terme. D'autres fruits, tels que les mangues, les papayes ou les pitayas, suivent cette voie du succès, bien qu'à un rythme plus lent, mais en croissance constante.

Bien que Malaga ait acquis sa réputation de producteur et de distributeur d'avocats et de mangues, très peu d'entreprises sont prêtes à se diversifier dans d'autres produits exotiques.

« Cela fait environ un an et demi que nous nous sommes familiarisés avec le produit et ses variétés et nous pouvons aujourd'hui confirmer que le pitaya a été ajouté au portefeuille des produits exotiques. C'est un fruit qui a un grand potentiel grâce à ses propriétés gastronomiques, bien qu'il soit encore assez méconnu en Europe et que le potentiel soit donc élevé, tout comme le prix au kilo. En concluant des accords, nous obtenons des prix plus compétitifs, même s'ils sont encore beaucoup plus élevés que d'autres. Il reste encore beaucoup de travail à faire pour convaincre les consommateurs de parier sur ce fruit créatif et insolite », déclare Javier Fernández, directeur de Tropical Millenium.


Javier Fernández, PDG de Tropical Millenium.

Bien qu'il soit également produit à Malaga, les quantités ne sont pas très importantes. « La plus grande partie est cultivée au Maroc et dans des pays d'Amérique du Sud comme l'Équateur et la Colombie », explique Javier Fernández. Le plus grand marché est actuellement le marché intérieur, mais de plus en plus de commandes sont expédiées vers la France et d'autres pays européens.

« Les ventes d'avocats se redressent »
La campagne espagnole de l'avocat Hass a débuté fin novembre dans l'Axarquia de Malaga et sur la Costa Tropical. Les prix se sont effondrés peu après le début de la récolte, mais après quelques semaines depuis la nouvelle année, la demande semble s'être réactivée. 

« Il n'y avait en fait aucune raison décisive pour que le marché s'effondre », déclare Javier Fernández. « Les volumes étaient similaires à ceux de l'année dernière, mais le prix était si élevé que les chaînes de supermarchés ont cessé d'organiser des promotions, ce qui a fait chuter considérablement la demande pendant la période des vacances de Noël. Maintenant que le marché des vieux fruits d'autres origines est débloqué, la demande va augmenter ».

« Les mangues ont un plus grand potentiel que les avocats »
En ce qui concerne les mangues, la campagne espagnole s'est terminée entre septembre et début novembre et maintenant les fruits proviennent principalement du Pérou. La mangue péruvienne fait s'effondrer les marchés avec une offre abondante et des tailles réduites.


M de premium, mangues prêtes à consommer et à maturité optimale

Selon Javier Fernández, PDG de l'entreprise andalouse Tropical Millenium, le potentiel de la mangue est encore plus élevé que celui de l'avocat. « Si nous savions comment fournir une mangue en Europe avec la qualité offerte par la production espagnole entre août et novembre, la consommation de ce fruit serait multipliée par 2 et 3 en une seule année ».

« Les papayes brésiliennes garantissent la qualité et la continuité tout au long de l'année »
La société basée à Malaga est également spécialisée dans la commercialisation des papayes. « Pour nous, la papaye brésilienne est la plus fiable, non seulement en termes de qualité, mais aussi en ce qui concerne la garantie d'un approvisionnement tout au long de l'année. Bien que les papayes soient produites dans certaines régions du sud de l'Espagne et dans les îles Canaries, notre expérience montre qu'elles ne sont pas préférées par les consommateurs, alors que la papaye brésilienne a néanmoins été largement acceptée ».

« La qualité et le goût sont excellents, comme en témoignent les ventes, qui ne cessent d'augmenter. Bien que les ventes ne puissent pas être comparées à celles des avocats, les ventes de papayes continuent de croître chaque année et pourraient atteindre les niveaux actuels des mangues dans quelques années ».

Pour plus d'informations : 
Vanesa Moreno 
Tropical Millenium
Cell. :(+34) 678 403 629 
Tél. :(+34) 952 549 881 
vanesa.m@tropicalmillenium.com 
www.tropicalmillenium.com 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)