Des éleveurs de vaches de Lozère se lancent dans la culture de la pomme de terre

C’est dans le but de satisfaire les besoins de la spécialité locale, l’aligot, une recette à base de purée et tome de l'Aubrac, que les éleveurs de vaches de Lozère se sont lancés dans la culture de la pomme de terre. Ensemble, ils ont lancé la marque « les Pépites de l’Aubrac ».

L’idée est partie de Bernard Bastide, restaurateur et maire de Nasbinals, au printemps 2018. Depuis, une douzaine d’agriculteurs, soutenue par la chambre d’agriculture, s'est lancée dans l’aventure. « On s’est passionnés pour ça, confie Olivier Laporte. Il y a beaucoup à apprendre. La préparation du sol, par exemple, est importante. On était habitués aux bovins, c’est intéressant de faire autre chose en plus. », raconte l’un d’eux. L’idée est plus de se diversifier pour ses producteurs de viande que de concurrencer les grands noms du marché.

Afin de mettre tout le monde sur un pied d’égalité, un cahier des charges a été établi, limitant les traitements. De même, pour l’usage de l’eau.

Aujourd’hui, la production représente 7 à 8 ha. Les pommes de terre (Cephora, Marabel et Monalisa) sont récoltées entre septembre et octobre, et commercialisées dans des commerces lozériens et en restauration. « Tous les mardis matin, on ensache ; le mercredi, on livre. Deux s’occupent de la partie commerciale, et il y a deux équipes le mardi, et un tour de rôle en binôme le mercredi. C’est sûr, ça prend du temps, mais on sort de nos fermes, on rencontre du monde, c’est très intéressant », raconte Olivier Laporte.

Pour l’instant, les bénéfices ne sont pas au rendez-vous mais l’engagement prime.

 


Source : midilibre.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)