La Forcina Antonio :

La forte demande de clémentines de qualité ralentit la consommation d'oranges

« La campagne des agrumes bat son plein, mais les produits manquent et le temps est hors de contrôle. Les fruits ne sont pas aussi mûrs qu'ils devraient l'être à cette époque de l'année, même les plus pigmentés ont du mal à développer leur couleur. En ce qui concerne notre production, les consommateurs s'intéressent effectivement aux clémentines, mais cela ne pousse pas pour autant à la consommation d'oranges », explique Primo Forcina, directeur commercial de La Forcina Antonio, une entreprise située à Fondi (LT) et fondée par son père Antonio dans les années 80. 

Forcina Antonio propose une large gamme de produits et traite plus de 15 000 tonnes par an, un chiffre qui ne cesse de croître. L'entreprise est spécialisée dans la transformation et la commercialisation : d'abricots, d'oranges Navel et de Tarocco, de brocolis Romanesco, de choux-fleurs, de cerises, de clémentines, de fraises, de citrons, de kakis, de mandarines Miyagawa, de nectarines, de pêches et de prunes. Les pommes Annurca vendues sous la marque La Timida ont également été introduites récemment. 


Antonio Forcina, directeur des achats de la société fondée en 1987.

« Nous traitons encore de bons volumes de clémentines de Calabre (Corigliano Calabro) et des Pouilles (Palagiano). Nous avons commencé avec des clémentines communes, puis le cultivar tardif Hernandina est devenu disponible à partir du 15 janvier. Grâce à nos fournisseurs de confiance, nous disposons toujours d'excellents produits italiens ».

La baisse des volumes de clémentines disponibles a eu un double effet : les prix ont grimpé en flèche et de nombreuses entreprises ont dû nécessairement s'approvisionner en Espagne. Les prix de production oscillent entre 0,90 et 1,10 €/kg et atteignent 1,70-1,90 €/kg dans les rayons.

« Malgré la baisse de la production, que l'on peut estimer à environ 40 %, le produit national est de la plus haute qualité car il est attrayant et a un goût excellent. Cela est dû au fait que, parfois, le climat fait des miracles : nous faisons actuellement le travail que nous devions normalement faire en décembre. La dernière fois qu'il y a eu des températures aussi douces en janvier, c'était il y a 15 ans. Cela a favorisé la production et a généré peu de déchets, même pour les produits tardifs ».

« Il est rare de pouvoir traiter jusqu'à deux semis par jour (soit 50 tonnes de produits) sans gaspiller à cette époque de l'année ! Cette fois-ci, précisément grâce aux températures douces, la qualité est élevée et les fruits sont très demandés, surtout à Bruxelles, à Munich et en Pologne ». 

« Malheureusement, la demande d'oranges sanguines a chuté en raison de la faible pigmentation des fruits. Le temps chaud a ralenti la maturation et la pigmentation, même en Palagonie (CT). Il arrive généralement que les oranges soient préférées aux clémentines lorsque ces dernières sont de mauvaise qualité mais, cette année, la situation est inversée ».

Forcina approvisionne les grandes chaînes de vente au détail et les grossistes dans toute l'Italie. 

Les exportations représentent 50 % du chiffre d'affaires et les produits sont principalement expédiés vers la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et Malte, les fruits étant également acheminés en Europe de l'Est et notamment en Slovénie, en Croatie et en Pologne.

Pour plus d'informations : 
La Forcina Antonio
Via della Torre, 91
Fondi (LT) - Italy
Tél. : (+39) 0771 513800
Cell. : (+39) 335 7730696
info@antonioforcina.it 
www.antonioforcina.it 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)