Marché européen de la pomme de terre (semaine 5)

France : un excellent export en novembre dernier

Marchés physiques européens 
Récapitulatif des cours (source : NEPG) 

Belgique
Pommes de terre industrielles :    
Marchés industriels soutenus par la présence de plusieurs usines et négociants à l’achat (pour livraison directe ou retardée), face à une offre non excessive.

A l’export par contre, les prix sont de plus en plus discutés et les volumes vers l’Est et le Sud de l’Europe sont faibles. L’Angleterre n’est actuellement pas demandeuse.

Prix pour le tout-venant, 35 mm+, min 60 % 50 mm+, min 360 g/5kg de PSE, vrac, fritable, départ, hors TVA, livraison directe :

Bintje : 12,50 – 15,00 €/q selon grosseur, qualité et destination. Les éplucheurs trouvent de plus en plus difficilement les lots adéquats et paient jusqu’à 15,00 €/q pour la qualité supérieure (gros calibre, bonne cuisson) ;

Fontane : autour de 14,00 €/q ; des transactions pour livraison retardée sont mentionnées à prix supérieurs ;

Challenger : 13,00 – 14,00 €/q.

Innovator : 15,00 – 16,00 €/q.

Plant de Bintje : Prix peu évolutifs, quasiment pas de commerce. Plant hollandais, classe A, rendu mars 2020, par 10 tonnes, en big-bags hTVA :

Calibre 28 - 35 mm : 58,00 - 60,00 €/q
Calibre 35 – 45 mm : 37,00 - 39,00 €/q

Marché à terme 
EEX à Leipzig (€/q) Bintje, Agria et var. apparentées pour transfo, 40 mm+, min 60 % 50 mm + :


Pays-Bas 
Le marché industriel effectif bouge, avec un intérêt remarquable des usines hollandaises pour acheter avec livraison retardée à des cours autour de 17,00 €/q pour avril en variétés classiques (et jusque 18,50 €/q en Innovator / Lady Anna 40 mm+ fin mars / début avril !, et de 20,00 à 22,00 €/q pour juin…). Certains anticipent ainsi les besoins des marchés anglais en variétés fritables pour la fin de saison. Mais l’offre globale reste faible, et ce sont surtout des surplus de contrats qui sont payés au prix du jour. L’export est calme, les préparateurs sont plutôt en attente de nouvelles commandes. Les pays africains sont pour l’instant absents. Les clients sont plutôt à recherche sur le Sud et l’Est européens, ainsi que le Royaume-Uni en qualité fritable. Le commerce se négocie sur base de 15,00 à 17,00 €/q au producteur, et de 19,00 à 22,00 €/q en sacs / big-bags à l’expédition. Les incertitudes nées de la suppression du CIPC freinent la signature des contrats pour 2020/2021.



France
Pdt industrielle, vrac, départ, hTVA, Nord Seine, €/qt, min – max (moy) (RNM) :

Marchés industriels stables entre 13,00 et 15,00 €/q selon les variétés. L’activité varie selon les acteurs, certains étant en avance dans la livraison de contrats et actifs sur le libre. Fontane est particulièrement recherchée, et Innovator reste mieux valorisée. A l’export, les marchés sont plutôt modérés, les prix sont généralement stables mais plus discutés et bataillés. Le manque de disponibilités de camions ne facilite pas le commerce.

Excellent export en novembre dernier : l’export français de pommes de terre fraîches a atteint 178.300 t en novembre dernier, soit 8 % de plus que la moyenne des 3 dernières années. Depuis le début de la saison et jusque fin novembre, l’Espagne a introduit 149.100 t de pdt françaises (soit 22.000 t de plus que la moyenne 3 ans), la Belgique 118.000 t (-37.000 t), et l’Italie 95.100 t (+ 29.000 t). Les pays de l’Est ont acheté 31.600 t, plus du double de la moyenne 3 ans. Le total exporté au 30 novembre s’élevait à 483.300 t, contre 428.300 t de moyenne 3 ans.

Allemagne
Les marchés sont fermes, tant en caisses-palettes-frigos qu’en variétés pour l’industrie de la frite. Marché du frais, cours toujours fermes en chairs fermes à 23,50 €/q (contre 23,50 €/q) comme en chairs tendres & farineuses à 21,75 €/q (contre 21,71 €/q). Le secteur s’attend à ce que les cours montent de 2,00 à 4,00 €/q pour les stockages caisses-frigo dans les jours ou semaines qui viennent. Marché de la transformation : cotations à nouveau en hausses tant en Fontane / Challenger à 13,75 – 14,25 €/q (13,50 – 14,00 €/q ) et qu’en Innovator à 16,00 – 16,50 €/q (15,50 – 16,00 €/q) qui sont particulièrement recherchées. L’industrie tourne à plein régime et on signale des hangars (tant « frites » que « chips/croustilles ») qui se vident… Les acheteurs ne veulent pas payer plus, les vendeurs s’attendent à des cours plus élevés en fin d’hiver/ début de printemps. 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)