Le changement climatique affecte grandement la production agricole

« L'année écoulée n'a pas été facile pour le Consorzio Bia et ses associés. Le chiffre d'affaires a augmenté de 4 %, ce qui n'est pas une bonne chose si l'on considère la croissance à deux chiffres des deux années précédentes. Certaines entreprises ont également connu une bonne croissance alors que d'autres ont souffert », explique Antonio Fricano, président du Consorzio BIA. 


Antonio Fricano

« En 2019, nous n'avons pas réussi à reproduire la croissance exceptionnelle de 2017 et 2018. Cela n'est pas du tout dû au manque de clients ou à une tendance de consommation négative, car nous avons renforcé nos relations avec des clients historiques et acquis de nouveaux partenaires importants. Le problème était principalement d'origine climatique, car les conditions météorologiques ont provoqué des catastrophes à différents moments de l'année ». 

« L'épisode principal a touché la campagne des cerises - l'un de nos partenaires avec plus de trente hectares de production biologique dans les Pouilles a dû envoyer la quasi-totalité de sa production au marché local parce que les pluies anormales et les températures froides du mois de mai ont sérieusement compromis la qualité des produits. Il en a été de même pour les fruits du début de l'été à la mi-mai/début juin ».

Les légumes siciliens ont aussi dû faire face à des difficultés liées aux changements de température inhabituels et aux inondations. Il suffit de penser aux 350 mm de pluie qui sont tombés en deux jours seulement dans la province de Raguse à l'automne.

« Mon entreprise a également souffert à cause de la chaleur extrême et de la sécheresse de l'été-automne. Je me souviens que le 26 septembre, le jour où nous avons tenu notre assemblée des actionnaires à Bagheria (Palerme), la température était de 38°C. Bien sûr, cela a retardé la campagne agrumicole de plus d'un mois. Les produits ont manqué entre octobre et décembre et cela nous a coûté cher, surtout en ce qui concerne les citrons ».

« Il y a eu des difficultés, mais une croissance de +4 % n'est pas si mal. Le consortium a renforcé sa structure organisationnelle et a développé de nouvelles relations avec d'importants clients italiens et étrangers. Malheureusement, il sera difficile d'oublier des événements aussi extrêmes à l'avenir, car je crains qu'ils se reproduisent. Le changement climatique se fait entendre ».

Quels sont les défis futurs pour le Consorzio BIA ?
« Dans un futur proche, nous pouvons déjà affirmer que BIA sera présente au Fruit Logistica dans le Hall 4.2/Stand B-09, où nous espérons rencontrer des clients connus et potentiels pour évoquer notre travail actuel et futur. En outre, nous essayons de développer le marché des produits biologiques dans le sud de l'Italie. Nous pensons que le moment est venu et que, grâce à ses entreprises en Sicile, en Calabre, dans les Pouilles et en Campanie, BIA a tout ce qu'il faut pour devenir le principal opérateur du sud. Je pense qu'il y aura de grandes nouvelles d'ici la fin de l'année ». 

Pour plus d'informations : 
Antonio Fricano - Président
(+39) 329 6877997
fricano@aposicilia  

Gianluca Schiassi - directeur des ventes
Tél. : (+39) 335 6501764
gianluca.schiassi@biaarl.it 

Bia Soc. Consortile a r.l.
Sede gestionale Cesena
Via Emilia Levante 1920
Tél. : +39 05471825426
Fax : +39 0547302340


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)