Le gouvernement britannique veut créer de nouveaux ports francs post-Brexit

Le gouvernement britannique va bientôt annoncer une consultation sur la création d'un maximum de dix ports francs au Royaume-Uni, alors que le pays se prépare à quitter l'UE. Le gouvernement de Boris Johnson a déclaré qu'il avait l'intention d'annoncer l'emplacement des nouvelles zones à la fin de cette année afin qu'elles puissent être ouvertes aux entreprises en 2021.

Le secrétaire d'État du Trésor, Rishi Sunak, a déclaré : « Les ports francs vont libérer le potentiel de nos ports historiques, en stimulant et en régénérant les communautés à travers le Royaume-Uni au fur et à mesure que nous nous élèverons. Ils attireront de nouvelles entreprises, générant des emplois, des investissements et des opportunités dans les villes du pays tout entier. Tout cela fait partie de notre mission en tant que pays ouvert et tourné vers l'extérieur, qui se fait le champion du libre-échange mondial avec des ports francs dynamiques qui fonctionnent pour tout le Royaume-Uni ».

La secrétaire d'État au commerce international, Liz Truss, a déclaré « Nous reprenons le contrôle de notre politique commerciale et ouvrons tous les coins du Royaume-Uni aux opportunités du monde entier. Les « Freeports » vont libérer le potentiel de nos ports historiques, en créant des emplois et en régénérant les communautés dans tout le Royaume-Uni. Ces plaques tournantes permettront également d'approfondir les partenariats dans le monde entier à mesure que nous rétablissons notre indépendance économique et politique ».

Pas de tarifs, pas de droits
Les marchandises introduites dans un port franc ne sont pas soumises à des droits de douane tant qu'elles n'ont pas quitté le port franc pour entrer sur le marché intérieur. Aucun droit n'est dû si les produits sont réexportés. Lorsque des matières premières sont importées et transformées en un produit final, les droits ne sont payés que sur le produit final. Les ports francs pourraient être situés à l'intérieur des terres ainsi qu'à proximité des ports.

Le gouvernement a également déclaré qu'il envisageait des mesures fiscales visant à accroître les investissements dans les infrastructures, la construction et les machines dans les ports francs afin d'augmenter la productivité. Il a également déclaré qu'il pourrait encourager la recherche afin de stimuler l'innovation dans les ports francs, de réduire les coûts d'embauche des travailleurs dans les sites de ports francs et de réduire les coûts associés au traitement des marchandises dans un port.



Source : cityam.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)