Le fléau acridien principalement actif dans le nord du Kenya

Un marché à forte demande pour les haricots verts

Divers commerçants ont fait état d'une forte demande sur le marché des haricots verts. Les précipitations extrêmes ont longtemps causé des problèmes de qualité dans les zones de culture kényanes, ce qui signifie que les exportations de haricots verts sont beaucoup moins importantes que d'habitude.

Le Kenya est un pays de production important, mais les pluies persistantes provoquent une pression sur les maladies et une baisse des volumes. Pour autant, l'invasion de criquets qui a causé tant de dégâts aux cultures dans la corne de l'Afrique, n'a pas encore posé problème dans la culture des haricots verts.


Propagation des criquets au Kenya, source FAO

Albert Heijn coopère avec des producteurs en Afrique pour l'approvisionnement en haricots verts. « Le fléau du criquet pèlerin est dans le nord du Kenya et nos cultures sont dans le sud du Kenya. Nos producteurs ne sont donc pas touchés. Pour l'instant les criquets ne semblent pas arriver dans le sud », déclare la porte-parole Pauline van den Brandhof d'Albert Heijn.

Bien que la saison des pluies au Kenya soit terminée, il faudra plusieurs semaines avant que la nouvelle plantation ne soit mise en production et que l'approvisionnement en provenance du Kenya ne se rétablisse, selon les commerçants.


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)