Des tasses fabriquées à partir d'agrumes

La start-up Repulp, installée à Kedge, confectionne des « cups » à partir de matière organique. Elle utilise les peaux d'agrumes en matériau injectable. Le produit est léger, empilable et durable.

« À l'occasion de jobs d'étudiante, j'étais serveuse et on servait beaucoup de jus de fruits. J'ai alors pu constater combien les déchets étaient nombreux », raconte Victoria Lièvre, à l’origine de l’idée. Au fil de ses études de design à l'école des Beaux-arts de Marseille, elle investit deux ans de recherche et de développement pour faire aboutir son projet. C’est avec son compagnon, Luc Fischer, qu’elle va créer l’entreprise Repulp au sein de la business nursery de la Kedge business school où Luc effectue actuellement sa dernière année d’études.

Cette nursery a donné un coup de pouce à cette jeune entreprise, en entrant en contact avec des spécialistes des matériaux injectables. Grâce à eux, ils ont pu affiner leur prototype : à partir de la peau, de l'endocarpe et des pépins (tout ce qu'il reste une fois l'orange pressée), le procédé va transformer ces déchets en poudre, qui mélangée à des composants d'origine biologique (végétaux ou bactéries) va se transformer en un nouveau matériau, injectable dans des moules.

Le couple a déjà un partenariat avec Kookabarra, un fabriquant vauclusien de jus de fruits frais, et un industriel de la région de Marseille est déjà prêt à utiliser ses machines pour fabriquer les cups. Une levée de fonds en ligne a été mise en place pour financer la fabrication d’une première série de 800 tasses qui sera vendue à des restaurants et boutiques de décoration.

 


Source : laprovence.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)